Sommet numérique du gouvernement allemand

L'intelligence artificielle est au centre de la douzième édition du sommet.

Digitalgipfel der Bundesregierung
dpa

Nuremberg (dpa) – Le ministre allemand de l'Économie, Peter Altmaier, a à nouveau plaidé pour un regroupement d'entreprises européennes dans le domaine de l'intelligence artificielle. Le ministre estime que la solution réside dans la coopération et la mise en commun des forces. Peter Altmaier a ajouté qu'il faudrait identifier les obstacles posés par le droit de la concurrence, « de façon à ce que ces entreprises puissent travailler ensemble et qu'un nouvel acteur puisse voir le jour ».

Peter Altmaier a indiqué qu'il avait déjà parlé de son idée à des entreprises, mais a refusé de donner des noms : « dévoiler mes cartes reviendrait à commettre une erreur de débutant », a indiqué le ministre. Il a également affirmé que cette idée est le projet le plus ambitieux « que nous avons impulsé au cours des dernières décennies » en matière de politique industrielle. C'est pour cette raison qu'il nécessite une certaine préparation. 

Le ministre allemand de l'Économie s'était déjà prononcé en juillet dernier en faveur d'un « Airbus de l'intelligence artificielle ». Le constructeur aéronautique pourrait en effet servir de modèle à un champion européen dans le domaine de l'intelligence artificielle.

La douzième édition du sommet numérique du gouvernement allemand est placée sous la devise « Intelligence artificielle — une clef pour la croissance et la prospérité ». Plusieurs ministres allemands sont attendus au côté de la chancelière Angela Merkel. Le programme principal sera inauguré par le ministre-président de Bavière, Markus Söder, et le ministre allemand de l'Économie, Peter Altmaier.

Le second jour du sommet sera consacré à la stratégie mise en place par l'Allemagne dans le domaine de l'intelligence artificielle. En novembre dernier, le gouvernement allemand a décidé d'investir trois milliards d'euros supplémentaires d'ici à 2025 dans le développement de l'intelligence artificielle. Celle-ci est considérée comme une technologie clef pour l'avenir. Elle est par exemple à la base des voitures autonomes et des robots pour les personnes âgées. Les pays qui sont actuellement à la pointe dans le domaine de l'intelligence artificielle sont la Chine et les États-Unis.

Le sommet se déroule le 3 et le 4 décembre 2018. Plusieurs responsables politiques, économiques et scientifiques se sont succédés à la tribune lors du coup d'envoi du sommet. Cette rencontre est organisée chaque année depuis 2006 par le ministère allemand de l'Économie.

Source : dpa ; traduction : deutschland.de