Une enveloppe de 140 millions d'euros pour la lutte contre la tuberculose

Eu égard à la crise du coronavirus, l'Allemagne met à disposition 140 millions d'euros supplémentaires pour lutter contre la tuberculose.

Weitere Millionen für Kampf gegen Tuberkulose
dpa

Berlin (dpa) - Eu égard à la crise du coronavirus, l'Allemagne met à disposition 140 millions d'euros supplémentaires pour lutter contre la tuberculose. « Environ deux tiers des programmes de lutte contre la tuberculose ont été suspendus, ce qui pourrait entraîner 400.000 décès supplémentaires dans le monde », a déclaré mercredi Gerd Müller (CSU), le ministre allemand du Développement, au quotidien « Neue Osnabrücker Zeitung », lors de la Journée mondiale de la tuberculose. « L'Allemagne renforce donc son engagement vis-à-vis du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, en mettant à disposition cette année une enveloppe de 140 millions d'euros supplémentaires pour maintenir les programmes de santé. »

Gerd Müller a fait remarquer que la crise du coronavirus entraînait une forte régression dans l'éradication de la tuberculose, par manque de personnel médical et de médicaments disponibles. « Toutes les 22 secondes, une personne meurt de la tuberculose. 95 % des décès ont lieu dans les pays en développement et les nouveaux pays industrialisés. Nous pouvons et devons éviter cela, car cette maladie pulmonaire peut être traitée avec des antibiotiques », a déclaré le politicien du CSU.

L'argent de ce fonds permettra d'aider 100 pays en développement et nouveaux pays industrialisés, notamment en fournissant des tests de dépistage de la tuberculose, des consultations pour les malades et du matériel de protection pour le personnel soignant. Dans certaines régions d'Afrique australe, une personne séropositive sur deux est également atteinte de tuberculose.

L'Organisation mondiale de la santé a également souligné cette semaine que la prise en charge médicale des malades de la tuberculose avait régressé dramatiquement à cause de la crise du coronavirus. En 2020, on estime que 1,4 million de malades de la tuberculose en moins ont été traités par rapport à l'année précédente. On estime également que plus de 500.000 personnes sont possiblement mortes de la tuberculose parce que leur maladie n'aurait pas été détectée à temps.

Source : dpa, traduction : deutschland.de