Une envie de bio

Le secteur du bio croît depuis des années. Pendant la crise du coronavirus, un nombre croissant de gens veillent à une alimentation saine, régionale et durable. 

Mehr Appetit auf Bio
dpa

Nürnberg (dpa)Un sens accru de la santé, de la régionalité et de la durabilité ont aiguisé l‘appétit pour les produits bio pendant la crise du coronavirus. Les abonnements aux paniers de produits bio ont connu un véritable boom qui a parfois mené les producteurs à la limite de leurs capacités.

Peu après le début du premier confinement, la boutique en ligne a presque flanché sous le nombre de commandes et on n’a longtemps pas pu accepter de nouveaux clients, dit Franziska Rutscher, de l’Écovillage Brodowin à Eberswalde, dans le Brandebourg, qui fournit Berlin et ses environs avec ses paniers de produits bio.

La « Rollende Gemüsekiste » (Livraison de caisses de légumes) d’Augsbourg reçoit actuellement tellement de demandes qu’elle reconnaît qu’elle ne peut pas pouvoir les traiter immédiatement. La page d’accueil annonce qu’elle est en train d’étendre ses capacités.

Le mercredi 17 février, la Fédération de la filière alimentaire écologique (BÖLW) veut communiquer des chiffres précis sur le marché du bio en 2020 lors d’une conférence de presse pendant l’ouverture numérique de Biofach, le plus grand salon d’alimentation naturelle au monde. Le secteur enregistre depuis des années une tendance à la hausse qui, selon la BÖLW, s’est perpétuée pendant la crise du coronavirus.

Source : dpa, traduction : deutschland.de