Du nouveau sur les forêts allemandes

Les Allemands expriment leur amour de la forêt dans des poèmes, des chansons et des contes de fée. Mais leur penchant s’exprime aussi sous d‘autres formes.

dpa/D. & M. Sheldon - Forest

Arpenter les forêts

Tous les dix ans, on compte les arbres en Allemagne, cela s’appelle « l’inventaire fédéral des forêts ». Pour cela, des spécialistes arpentent les bois entre les Alpes et la mer du Nord, entre l’Eifel et la Suisse saxonne. A l’automne 2014, on annonçait un bilan positif : les forêts allemandes comptent plus d’arbres que jamais depuis des siècles. Un tiers du pays est couvert de forêts. Avec 11,4 millions d’hectares de forêt, l‘Allemagne compte parmi les pays les plus boisés de l’Union européenne.

Une protectrice royale des arbres

L’Allemagne est une république mais a une reine des bois. La régente actuelle porte un nom roturier, Claudia Schulze, vient de Berlin et porte un chapeau en bois au lieu d’une couronne. Elle parraine les forêts allemandes en général et l’Arbre de l’année en particulier (l’érable champêtre en 2015).

La capitale de la forêt

En 2015, Ilmenau porte le titre de capitale de la forêt. Cette petite ville sur les pentes nord de la Forêt de Thuringe a une situation privilégiée, exploite ses forêts de manière exemplaire selon les standards du PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification Schemes) et promeut la durabilité.

www.tag-des-waldes.de

www.bundeswaldinventur.de

© www.deutschland.de