Le sommet du G7 au Japon

Les chefs d’Etat et de gouvernement du groupe du G7 se retrouvent à Ise-Shima au Japon pour discuter des grandes questions politiques.

dpa/Kyodo - G7 Summit

Croissance économique, crise migratoire, terrorisme : les 26 et 27 mai 2016, la rencontre au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du groupe du G7 se déroulera sur ces thèmes à Ise-Shima au Japon. Ce pays accueille le G7 après l’Allemagne qui assumait la présidence du groupe en 2015 et avait organisé le sommet au château d’Elmau. Début mai, le Premier ministre japonais M. Shinzo Abe était venu en Allemagne pour de premiers entretiens. Il rencontra la chancelière Mme Angela Merkel au château de Meseberg, une résidence du gouvernement fédéral près de Berlin. La chancelière indiquait après ces entretiens que l’économie et le libre-échange seraient au cœur des efforts du G7. M. Shinzo Abe déclarait qu’il faut envoyer « un message fort » pour relancer la croissance mondiale. Le Japon et l’Allemagne souhaitent faire avancer le traité de libre-échange entre le Japon et l’Union européenne. L’Allemagne œuvre intensément à ce que les négociations sur le traité soient achevées en 2016, disait la chancelière. Alors que le Premier ministre japonais mise surtout sur une politique budgétaire expansionniste et l’accélération des mutations structurelles, Mme Merkel plaide, elle, en faveur d’un « triptyque » équilibré, composé de réformes structurelles, d’investissements et de politique monétaire des banques d’émission, et complété par une politique budgétaire solide.

Lutter ensemble contre le terrorisme

Shinzo Abe et Angela Merkel s’entretinrent aussi à Meseberg de questions concernant la politique extérieure et de sécurité. « Nous luttons ensemble contre le terrorisme », disait Mme Merkel. Le Japon apporte une belle contribution pour aider les habitants en Syrie et dans la région. Nombre d’aspects de l’agenda avaient déjà fait l’objet de discussions lors du sommet du G7 en Allemagne en 2015 – le rôle des femmes, par exemple, la conciliation de la vie familiale et professionnelle ou encore la santé et les pandémies. M. Shinzo Abe approuvait l’idée d’aborder les questions sur le rôle des femmes et sur le système social et sanitaire lors du sommet d’Ise-Shima.

Sommet du G7 les 26 et 27 mai 2016 à Ise-Shima au Japon

www.japan.go.jp/g7

© www.deutschland.de