D’excellents assistants numériques

Des lycéens programment des robots, des assistants numériques économisent du temps et de l‘argent — trois projets innovants d’intelligence artificielle en Allemagne.

Apprendre à programmer à la « roboterfabrik » à Hanovre.
Programmieren lernen in der „roboterfabrik“ Hannover. Leibnitz Universität Hannover

Avec le concours « Des sites d’excellence au pays des idées », l‘initiative « L’Allemagne – Le pays des idées » distingue chaque année 100 projets qui apportent des réponses innovantes à des questions sociétales. Des exemples d’utilisations modèles de l’intelligence artificielle :

Quand les robots font école

Avec la « roboterfabrik » à l’université de Hanovre, des écoles et des organismes scientifiques veulent, ensemble, intéresser les adolescents et les jeunes adultes à la robotique. Au cours d’ateliers accompagnant les cours et les différentes matières, ils apprennent à programmer des robots et à les utiliser de manière responsable. La « roboterfabrik » transmet ainsi un savoir sur une technologie d’avenir, luttant aussi contre le manque de spécialistes en soutenant ces ateliers.

Des kits numériques pour les ingénieurs

Comment réagit une voiture dans une collision ? Quelle température atteint un ordinateur ? Des questions que les ingénieurs cherchent à évaluer avec des simulations quand ils développent des produits. Or ces simulations exigent généralement des tâches manuelles routinières chronophages et l’expertise d’ingénieurs des calculs. Le logiciel développé par la start-up Renumics, à Karlsruhe, y remédie : grâce à l’intelligence artificielle, il automatise les tâches routinières. Cela économise du temps et de l’argent et permet aux P.M.E. d’utiliser des instruments d’ingénierie performants sans avoir de spécialistes de la simulation. Une valeur ajoutée née de l’association de la compétence traditionnelle des ingénieurs et des technologies modernes.

Künstliche Intelligenz: Innovative Projekte aus Deutschland
Leibnitz Universität Hannover

Un assistant numérique pour les avocats

Vérifier les contrats est un processus de longue haleine qui prend beaucoup de temps aux avocats et aux spécialistes des contrats. Un temps qu’ils peuvent économiser avec le nouveau logiciel « rfrnz » : l’analyse numérique des contrats pour les juristes automatise une grande partie de ce travail avec des algorithmes. L’intelligence artificielle peut en outre éviter des erreurs. La start-up munichoise propose entre autres des informations contractuelles importantes ainsi qu’une analyse des risques qui repère par exemple des clauses manquantes ou inhabituelles.

© Deutschland – Land der Ideen

Newsletter #UpdateGermany: You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here to: