Smarte Jobs

Un médecin sans cabinet, une secrétaire sans bureau – la numérisation du travail crée de nouveaux métiers. Nous vous en présentons trois.

La numérisation : le nouveau monde du travail
La numérisation : le nouveau monde du travail s_l/stock.adobe.com

La numérisation du travail progresse en Allemagne. Alors que, en 2013, le travail de 15 % des Allemands pouvait être remplacé, ce taux était déjà de 25 % en 2016. C’est ce que révèle un rapport de l’Institut de recherche sur les métiers et le marché du travail de l’Agence nationale pour l’emploi (Bundesagentur für Arbeit). Or la numérisation ne détruit pas seulement des emplois, elle crée aussi de nouveaux métiers.

L’e-docteur

Plus de salle d’attente ! En Allemagne, on peut aussi avoir un diagnostic médical par Skype. Si cela semble étrange au premier abord, cela pourrait néanmoins être la solution à un problème grave, les déserts médicaux. La télémédecine doit garantir l’accès aux soins, notamment dans les zones rurales. Les possibilités d’utilisation sont multiples : le télémédecin vous reçoit par vidéo et vous fait une ordonnance. Pour un patient ayant un AVC, il contacte électroniquement un télécardiologue qui donne ses instructions. Début 2018,  les Assises des médecins allemands ont assoupli l’interdiction des consultations à distance, ce qui a permis l’éclosion de la télémédecine.

Der E-Doc
dmitrymoi/stock.adobe.com

La secrétaire à louer

Les technologies de communication modernes rendent les secrétariats superflus. Une assistante virtuelle peut réaliser presque toutes les tâches d’une secrétaire traditionnelle par Internet. Elle fait les factures, classe les justificatifs et gère les rendez-vous. Si on n’a pas besoin d’une secrétaire à temps plein, on peut louer une assistante en ligne pour quelques heures. L’e-secrétaire n’a pas besoin d’une formation spécifique, il lui suffit d’avoir un laptop, un branchement Internet stable et le sens de l’organisation.

Die Sekretärin zum Mieten
Zentangle/istock/Getty Images

L’architecte virtuel

Dessiner des pièces sans se soucier des lois de la statique – seul un développeur de réalité virtuelle (VR) peut le faire. Sa tâche consiste à créer des univers en 3D interactifs, plausibles et impressionnants. Au début, cette technologie était réservée aux geeks et aux joueurs de jeux vidéo. Elle est aujourd’hui utilisée dans le monde réel. La réalité virtuelle permet aux médecins de se préparer à des opération et aux acheteurs d’un véhicule de tester leur voiture de sport customisée.

Der virtuelle Architekt
Visual Generation Inc.

Newsletter #UpdateGermany: You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here to: