A qui appartient l’avenir ?

Le corps cinématographié, des robots agiles et des mains serviables : ces trois inventions judicieuses sont nominées pour le Prix allemand de l’avenir.

Prix allemand de l’avenir 2017 : la rencontre de l’anatomie et du cinéma – Cinematic Rendering
La rencontre de l’anatomie et du cinéma – Cinematic Rendering Ansgar Pudenz

Allemagne. Le Prix allemand de l’avenir distingue d’éminentes innovations. Trois équipes sont en course. Qui la gagnera ?

Le corps cinématographié

L’équipe du Dr. Klaus Dieter Engel, de Siemens Healthcare, a mis au point un procédé qui donne des images très naturelles du corps humain. Dès aujourd’hui, les procédés d’imagerie comme la tomographie informatisée ou par résonance magnétique donnent des images détaillées des organes et des tissus. Mais ces images sont incompréhensibles pour les non-initiés. Avec une technologie utilisée dans les films d’animation, les chercheurs sont parvenus à créer des images claires et proches de la réalité. Cela permet aux médecins d’expliquer aux patients les dommages dans le corps, le diagnostic d’une maladie ou le déroulement d’une opération.

Des assistants robots

Les spécialistes de l’équipe du Professeur Sami Haddadin, de l’université de Hanovre, ont mis au point une nouvelle génération de robots. Jusque-là, les robots utilisés surtout dans l‘industrie manquaient de souplesse, étaient difficiles à programmer, et strictement séparés des hommes pour éviter les accidents. Les nouveaux robots, en revanche, sont les assistants mécaniques des hommes. Construits en modules, ils sont ultralégers et dotés de capteurs ultrasensibles. On doit pouvoir les utiliser aussi facilement qu’un smartphone. Les possibilités d’utilisation vont bien au-delà du secteur industriel, leur usage pour les soins en hôpital est déjà prévu.

Prix allemand de l’avenir 2017 : l’important, c’est l’homme : des robots assistants
L’important, c’est l’homme : des robots assistants Ansgar Pudenz

Des mains serviables

Les experts de l’équipe du Dr. Stefan Schulz, de la société Vincent Systems, ont mis au point des prothèses de main légères et de petite taille. Elles sont utiles pour les enfants et les adolescents ayant perdu une main ou pour les personnes auxquelles il ne manque qu’une partie de la main. Tous ces patients ne pouvaient jusqu’à présent qu’avoir des prothèses lourdes ou passives. Les nouvelles prothèses bioniques sont légères et permettent de prendre les objets. Un sens du toucher y est intégré. Il donne un feedback sur la force utilisée au porteur de la prothèse, la force de la prise étant traduite en légères vibrations. La commercialisation de la prothèse est en cours.

Prix allemand de l’avenir 2017 :  des mains serviables – des prothèses high-tech sur mesure
Des mains serviables – des prothèses high-tech sur mesure Ansgar Pudenz

Le Prix allemand de l‘avenir sera remis le 29 novembre 2017 par le président fédéral Frank-Walter Steinmeier et est doté de 250.000 euros. 

© www.deutschland.de