Le monde des créateurs d’entreprises en Allemagne

Le monde des créateurs d’entreprises en Allemagne mise sur les technologies numériques.

tacterion - Start-ups

« Prendre un risque – cela vaut la peine. Misez sur des gens qui remettent les standards actuels en question! » Tel est le conseil que l’acteur d’Hollywood Kevin Spacey a donné à Munich aux créateurs d’entreprises. Lors de son discours à la conférence des start-ups « Bits & Pretzels » en septembre 2016 Spacey a également abordé le thème de la réalité virtuelle. L’acteur est considéré comme un amateur de nouvelles technologies et a lui-même déjà investi dans des start-ups qui s’y consacrent.

Spacey reflète ainsi ce qui se passe en matière de créations d’entreprises, également en Allemagne. Selon le rapport sur la création d’entreprises 2015 de la banque KfW, un créateur sur cinq mise sur les technologies numériques. Il y aurait divers modèles commerciaux : certains indépendants font des offres purement numériques comme des applications ou des sites web, d’autres utilisent les outils numériques pour mieux commercialiser leurs produits – réels. Un autre groupe utilise surtout les technologies numériques pour leur travail, comme les webdesigners ou les développeurs de logiciels. 

Lorsque les machines fonctionnent sur commande intuitive

Tacterion est un exemple de succès du numérique. La start-up munichoise veut mettre sur le marché une technologie de capteurs rendant les objets sensibles au toucher. Il serait par exemple possible de faire fonctionner des machines dans l’industrie par commande intuitive. Pour cela, une feuille avec des modules capteurs est placée sur leur surface. Elle mesure la pression tactile et l’information est transmise au système correspondant par câble, WLAN ou Bluetooth pour le traitement ultérieur. « Nous associons d’excellentes prestations de l’ingénierie allemande pleines d’ingéniosité et une méthode de travail pratique et orientée sur les besoins des clients » expliquent Michael et Daniel Strohmayr au sujet de leur entreprise, une création du Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR).     

Tout comme les deux frères, quelque 763.000 personnes ont créé une entreprise en Allemagne en 2015. Leur nombre a déjà été nettement supérieur. Cependant, la bonne évolution sur le marché du travail fait que la tendance à la création d’entreprise diminue. Ce n’est toutefois pas le cas pour les idées commerciales vraiment nouvelles. Selon la KfW, le nombre de « créateurs d’entreprises innovateurs » aurait même augmenté, atteignant 95.000 en 2015.

www.bitsandpretzels.com

www.kfw.de

www.gruenderszene.de

www.tacterion.com

© www.deutschland.de