L’université des Nations Unies au bord du Rhin

Bonn est l’un des principaux sites de l’université des Nations Unies.

picture-alliance/dpa - UN city of Bonn
picture-alliance/dpa - UN city of Bonn picture-alliance/dpa - UN city of Bonn

L’université des Nations Unies (UNU) s’est fixé pour but ambitieux de rechercher des solutions aux problèmes actuels et futurs de l’humanité. Des centaines de collaborateurs dans le monde entier font donc de la recherche dans le domaine des catastrophes naturelles et de la protection de l’environnement, la pauvreté et l’aide au développement, la guerre et l’engagement pacifique – et ce depuis plus de 40 ans. Jusqu’alors l’organe académique des Nations Unies (NU) consistait essentiellement en un think tank interne ayant son siège à Tokyo et des bureaux à New York, Paris et Bonn - ce qui a changé depuis l’automne 2013. L’UNU, en collaboration avec la Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität à Bonn, a développé la filière de master «Geography of Environmental Risks and Human Security ». C’est la première filière commune d’une université nationale et de l’institution des NU. Selon le professeur Jakob Rhyner, vice-recteur de l’UNU en Europe « la science académique rencontre ici la recherche appliquée intégrée au système des NU » et il considère qu’il s’agit « d’un excellent mélange ». Les étudiants sont ainsi préparés de manière optimale à une carrière au sein d’organisations internationales.   

À partir de Bonn l’UNU veut s’agrandir en Europe et en Afrique

Bonn va donc encore prendre de l’importance en tant que ville des Nations Unies et devient un site international pour la recherche et les sciences. Le campus des NU à Bonn accueille également des programmes et des instituts de l’université des Nations Unies comme par exemple l’Institut sur l’environnement et la sécurité humaine (UNU-EHS). Il analyse la vulnérabilité de la société face à des dangers environnementaux naturels ou causés par l’homme et il est l’un de la douzaine d’instituts et de programmes de l’université des Nations Unies dans le monde entier. Le vice-rectorat de l’université (UNU-ViE) est au cœur du site de Bonn, le seul à l’extérieur du siège de L’UNU au Japon. Cela doit servir à renforcer la présence des Nations Unies en Europe. En effet l’« université mondiale » veut s’agrandir, surtout en Europe et en Afrique - afin de pouvoir rechercher plus rapidement des solutions au problèmes des hommes.    

 

www.bonn.unu.edu

www.ehs.unu.edu

www.unric.org

 

© www.deutschland.de