Une Académie pour 
la justice

L’ « Académie internationale des principes de Nuremberg » milite pour la formation en droits de l’homme.

picture-alliance/ANP - international criminal justice system

RENFORCER LA FORMATION EN DROITS DE L’HOMME. Pour Hans-Peter Kaul, juge allemand au Tribunal pénal international de La Haye, l’« Académie internationale des principes de 
Nuremberg (IANP) », en cours de création, est « la bonne idée au bon moment et au bon endroit ». Le choix de Nuremberg, en Allemagne méridionale, pour abriter un forum mondial d’échanges de vues sur le droit pénal international est en effet judicieux : le régime nazi l’ayant marquée de sa présence, notamment par les « congrès du parti du Reich », cette ville a hébergé, après la Seconde guerre mondiale, les « procès de Nuremberg » contre les dirigeants de la domination nazie ; ces procès ont préparé la voie à la juridiction pénale internationale d’aujourd’hui. L’IANP entamera ses travaux dans le courant de l’année 2014 et se mobilisera en faveur de stages de perfectionnement, de recherche interdisciplinaire et de formation en droits de l’homme. Ses séminaires d’entraînement s’adressent à des représentants gouvernementaux, des juristes ainsi que des journalistes issus d’États victimes de crimes contre les droits de l’homme.

www.akademie-nuernberg-prinzipien.de