Comment arriver à Hollywood ?

Le ciné made in Germany : les Ecoles supérieures de cinéma allemandes ont donné le jour à nombre de talents et de films distingués à l’international. Les débuts dans le business du cinéma.

Deutschland, Filmakademie, Film, Kino
Deutschland, Filmakademie, Film, Kino Jag_cz/Fotolia - Filmakademie

Allemagne. Ecrire, tourner, monter, commercialiser – devenir cinéaste est un rêve pour beaucoup. Les Ecoles supérieures de cinéma, les universités et les cours privés forment les jeunes au métier. Il existe même un lycée du cinéma. 

Le lycée du cinéma de Babelsberg 

Le Babelsberger Filmgymnasium s‘adresse aux élèves fous de cinéma de plus de 13 ans et est unique en son genre en Allemagne. Ses élèves choisissent, en plus de cours bilingues en allemand et en anglais, des cours de danse, de théâtre, de comédie ou de réalisation, apprenant toutes les techniques nécessaires dans le cinéma. Un élève du lycée a déjà percé : en 2016, Tristan Göbel, né en 2002, a joué le rôle de Maik Klingenberg, âgé de 14 ans, dans le film « Tschick » du réalisateur Fatih Akin. 

L’Académie du cinéma du Bade-Wurtemberg

Learning by doing, tel est le concept convaincant de la Filmakademie Baden-Württemberg. Plus de 300 professionnels du cinéma et des médias enseignent à quelque 500 étudiants. Quelque 250 films en tous genres, remportant régulièrement des prix, y sont réalisés en équipe chaque année. Depuis 2002, la Filmakademie Baden-Württemberg a également un Institut d’animation, d’effets visuels et de postproduction numérique. L’internationalité joue un grand rôle à l‘Académie du cinéma, avec des partenariats avec des écoles de cinéma aux Etats-Unis, en Argentine, en France, au Canada, en Pologne, au Liban, en Afrique du Sud et en Israël. En 2015, la revue professionnelle « Hollywood Reporter » a classé l’académie parmi les 15 meilleures écoles supérieures de cinéma dans le monde

L’Ecole supérieure de télévision et de cinéma de Munich

L’Ecole supérieure de télévision et de cinéma (HFF) de Munich est l’une des plus renommées dans l’espace germanophone. Elle propose cinq cursus différents et veut, avec sa formation, donner de nouvelles impulsions à la création cinématographique en Allemagne. 1.800 personnes y ont déjà étudié, dont des réalisateurs d‘envergure mondiale comme Wim Wenders, Roland Emmerich, Caroline Link, Bernd Eichinger, Doris Dörrie et Florian Henckel von Donnersmarck. Les films de la HFF sont régulièrement distingués. Le film « Toni Erdmann », des diplômées de la HFF Maren Ade (scénario et réalisation) et Janine Jackowski (production), a obtenu le Prix du cinéma européen en 2016 et fut nominé dans la catégorie Meilleur Film étranger aux Oscars 2017. Le spot social « Moonjourney » de l’étudiante Chiara Grabmayr, qui décrit l’histoire de la fuite d’un Syrien comme un voyage vers la Lune, a obtenu le Prix allemand du film publicitaire en mars 2017. 

L’Académie allemande de télévision et de cinéma de Berlin (DFFB)

Petite mais raffinée, cela correspond bien à la Deutsche Film und Fernsehakademie de Berlin qui n’accueille que 34 étudiants par an. Dans sa formation, la DFFB met l’accent sur les fondamentaux du film, le scénario, la réalisation, la photographie et la production, veillant à ce que les jeunes cinéastes développent un style propre pendant leurs études. Cette école supérieure compte elle aussi parmi les les 15 meilleures écoles supérieures de cinéma dans le monde du « Hollywood Reporter ».

D’autres écoles supérieures du cinéma

  • L’Internationale Filmschule de Cologne (ifs) a été fondée comme société d’utilité publique en 2000 à l’initiative du gouvernement du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie et de la Fondation du film et des médias du Land.
  • La Hamburg Media School propose depuis 2011 un master en cinéma.
  • L’université du cinéma de Babelsberg est mieux connue sous le nom de Hochschule für Film und Fernsehen Konrad Wolf (HFF). Elle fait partie des plus grandes et plus modernes écoles de cinéma allemandes et fut, en 2014, la première école de cinéma allemande à obtenir le statut d’université.

24e Festival international du film d’animation de Stuttgart du 2 au 7 mai 2017

 

© www.deutschland.de