Résoudre les problèmes avec le numérique

Pour la transparence et la participation citoyenne – c’est l’objectif de l’Open Knowledge Foundation. Trois questions sur l’initiative et leurs réponses.

Ensemble en faveur du savoir pour tous : l’Open Knowledge Foundation
Ensemble en faveur du savoir pour tous : l’Open Knowledge Foundation Open Knowledge Foundation Deutschland e.V.

« Le savoir pour tous » est un slogan de la société numérique. Qu’est-ce que cela signifie ?

Sous le terme de « savoir pour tous », on entend des informations ou des données venant de domaines différents accessibles à tout un chacun et pouvant être utilisées, exploitées et partagées sans restriction. Il est important que les données ne soient pas personnelles pour respecter la confidentialité.

Quelle est l’utilité du savoir pour tous ?

Le savoir pour tous a nombre d’avantages. Le plus important : la démocratie vit de ce que les citoyennes et les citoyens peuvent juger de l’action des pouvoirs publics et s’engager au niveau politique. C’est difficile quand certaines informations ne sont pas disponibles ou difficilement accessibles au public. Le savoir pour tous permet de participer au processus démocratique.

Que fait l’Open Knowledge Foundation (OKF) ?

L’Open Knowledge Foundation Allemagne est une association d’utilité publique qui œuvre en faveur de la transparence et de la participation citoyenne. L’équipe est en réseau à l’international et se compose d’activistes et d’experts dans le domaine politique, informatique et scientifique. Ils reçoivent l’aide d’une communauté bénévole. L’engagement de l’OKF est diversifié. « Nous développons par exemple des plateformes numériques avec lesquelles nous montrons comment résoudre certains problèmes sociétaux », explique sa responsable, Henriette Litta. L’un de ces projets est le portail internet FragDenStaat qui aide les citoyennes et les citoyens à interroger les administrations et le monde politique et publie leurs réponses.

Subventionnée par le ministère de l’Éducation et de la Recherche (BMBF), l’OKF gère le Prototype Fund, un instrument de soutien à la Civic Tech – aux solutions techniques qui permettent la participation des citoyennes et des citoyens –, à la compétence en matière de données (Data Literacy) et à la sécurité informatique. « Un autre axe de notre travail est la formation des enfants et des adolescents afin qu’ils comprennent les technologies numériques et les utilisent en toute souveraineté. », dit Mme Litta.

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: