Un amphithéâtre numérique

Echanges sur un campus virtuel : du fait de la crise du coronavirus, les universités en Allemagne lancent une offre de cours en ligne.

Etudier à l’époque du coronavirus
Etudier à l’époque du coronavirus NDABCREATIVITY - stock.adobe.com

La pandémie de coronavirus transforme aussi le quotidien dans les universités allemandes : en raison de la crise du coronavirus, le semestre d'été 2020 commence dans les universités allemandes uniquement avec des cours et des conférences en ligne. En l'espace de quelques semaines, les universités en Allemagne sont passées exclusivement à un semestre numérique - avec succès comme le montrent deux exemples.

L’université libre de Berlin

A l’université libre de Berlin (FU), près de 90 pour cent des cours prévus pour le semestre d’été 2020, qui requierent normalement la présence, sont proposés sous forme numérique. Au cours des quatre premiers jours du semestre, 85 000 personnes ont utilisé le système central de vidéo conférence de la FU. Même si le site de l’université paraît désert, le campus virtuel de la FU est très animé.

L’université technique de Darmstadt

C’est un tour de force pour les universités et les travaux en cours – il en est de même pour l'université technique de Darmstadt en Hesse. Selon Tanja Brühl, présidente de l’université technique « il y a différents défis et l'un des plus importants est d'ordre technique ». De plus, le besoin d’orientation de la part des étudiants et des enseignants est énorme. L’université technique de Darmstadt, comme bien d’autres, a donc mis en place un portail d'information pour le semestre d'été numérique. « C’est un semestre où beaucoup de choses sont nouvelles et où l'on fait de nombreux essais mais nous souhaitons également donner la possibilité d’étudier aussi normalement que possible » déclare Tanja Brühl.  

Un test pour les formats en ligne innovants                                    

Partout, les universités allemandes adaptent les capacités de leur serveur universitaire et travaillent intensément à de nouveaux concepts didactiques et à de nouvelles plates-formes d’information. La situation actuelle exceptionnelle sert également de test pour de nombreux formats d’enseignement et d'apprentissage numériques innovants qui attendent depuis longtemps d’être mis en œuvre dans les universités allemandes. Depuis 2014, des acteurs d’universités, de la politique, de l'économie et de la société allemandes se sont mis en réseau dans le cadre du forum de l’enseignement supérieur sur la numérisation et sont à l’origine de nombreuses impulsions. Le soutien de cette initiative de l’Association des donateurs pour la science allemande, du Centre pour le développement de l'enseignement supérieur (CHE) et de la Conférence des recteurs d'université (HRK) par le ministère fédéral de l’Education et de la Recherche fait maintenant ses preuves.     

De plus, divers programmes immédiats soutiennent le lancement de l’université numérique, comme par exemple le programme « Internationale Mobilität und Kooperation digital » (IMKD) de l’Office allemand d'échanges universitaires (DAAD).

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: