Au cœur de l’actualité

Ces personnes sont exceptionnelles. Nous vous présentons aujourd'hui celles qui seront importantes demain.

Martina Merz, présidente du directoire de ThyssenKrupp
Martina Merz, présidente du directoire de ThyssenKrupp picture alliance/dpa

Martina Merz, parce qu’elle a mis l'imagination au service des affaires

En 2029, lorsqu’il n'y avait personne pour sortir le géant de l’acier ThyssenKrupp de la crise, la membre du conseil de surveillance n’a pas hésité à se mettre aux commandes. Après deux ans de transformation intensive, il s'avère que Merz a réussi à inverser la tendance en tant que présidente du directoire. En 2021, ThyssenKrupp s’attend à atteindre le bénéfice le plus élevé depuis 14 ans. Et l’ingénieure en génie mécanique a réintroduit l'imagination dans les affaires. En effet, Merz mise de plus en plus sur l'hydrogène – le « champagne parmi les sources d’énergie ». Cela lui a valu de se placer au top 20 de la liste Forbes « Les femmes les plus puissantes du monde ». 

Johann König, parce qu’il a su reconnaître les signes du temps

Johann König, galeriste
Johann König, galeriste picture alliance/dpa

Il n’a pas pu devenir artiste car, à onze ans, il a failli perdre la vue. Mais il voulait faire quelque chose dans le domaine de l'art - c'était de famille. Son père était professeur d’art et commissaire d’exposition et sa mère était illustratrice. König est donc devenu galeriste et il est entre-temps considéré comme « popstar »  du secteur. Il y a dix ans, il a loué le centre paroissial Ste Agnès à Berlin-Kreuzberg et l'a transformé en espace artistique de la capitale. Dans le domaine de l’art NFT, c'est-à-dire les œuvres d'art numériques qui peuvent être achetées aux enchères avec des cryptomonnaies, il fait figure de précurseur.  

Martina Brockmeier, parce que, pour elle, la science c’est l’avenir

Martina Brockmeier deviendra présidente de la Communauté Leibnitz mi-2022 .
Martina Brockmeier deviendra présidente de la Communauté Leibnitz mi-2022 . David Ausserhofer

La professeure a contribué à faire de l'université de Hohenheim un hotspot académique en bioéconomie. En outre, l'agroéconomiste a été présidente du Conseil scientifique allemand. A la mi-2022, Brockmeier sera la présidente de la Communauté Leibnitz et de ses 96 institutions de recherche renommées. La Communauté Leibnitz est l’un des quatre grands groupes de recherche avec les instituts Max Planck, Faunhofer et Helmholtz. La devise de Brockmeier : « une bonne science en Allemagne profite à tous les pays ».

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: