Les villes de demain

La population mondiale augmente, le niveau de la mer s’élève – les habitations flottantes sont-elles la solution ? Des concepts intéressants pour un avenir proche.

Des habitations flottantes sur le lac de Geierswald en Saxe
Des habitations flottantes sur le lac de Geierswald en Saxe dpa

Allemagne. La campagne « Shaping the future – Building the City of Tomorrow » se penche sur la manière de construire des villes durables et agréables à vivre. Elle s’étend sur un an et demi et est soutenue par le ministère fédéral de l’Education et de la Recherche (BMBF).

En quoi ce sujet est-il important ?

En 2050, près de dix milliards de personnes vivront sur la planète, dont les deux tiers en ville. La population du Vietnam, par exemple, augmentera de 5 millions dans les 30 prochaines années. Simultanément, le changement climatique provoque une élévation du niveau de la mer, la superficie habitable se raréfie sur les côtes.

On réfléchit partout dans le monde à la manière dont la ville de demain pourra répondre à un nombre croissant d’habitants, au changement climatique et à d’autres défis. Les participants à la campagne travaillent sur quatre grands thèmes :

  • Comment utiliser judicieusement les sources d’énergie et les infrastructures ?
  • Comment transporter efficacement les personnes et les biens ?
  • Comment organiser le flux de l’information ?
  • Quel rôle jouent les technologies clés, par exemple dans l’approvisionnement alimentaire ?
Qui participe ?

Des chercheurs chinois, allemands, indiens, colombiens, américains et vietnamiens coopèrent dans dix réseaux de recherche avec les entreprises, les administrations municipales et les agences de communication.

Que disent les experts participant à la campagne ?

Le professeur Horst Stopp, de l’Université technique du Brandebourg à Cottbus (BTU), demande que l’on s’attelle immédiatement à l’impact du changement climatique.

Nous ne pouvons pas attendre d’avoir de l’eau jusqu’au cou.

Professeur Horst Stopp, BTU Cottbus

Les chercheurs de la  BTU élaborent des habitations flottantes avec leur homologues vietnamiens. Des ingénieurs allemands testent actuellement des matériaux de construction pour une architecture flottante dans la région des lacs de la Lausitz ; leurs constatations doivent également servir au Vietnam où les autorités sont sceptiques envers les habitations flottantes car les déchets et les eaux usées sont souvent déversés directement dans l’eau.  Avec leurs partenaires vietnamiens, les chercheurs de Cottbus étudient des alternatives propres.

L’architecture flottante en Allemagne et en Vietnam

La suite ?

Les chercheurs se mettent en réseau avec des partenaires du monde économique et administratif et présentent leurs résultats lors de manifestations publiques afin qu’ils puissent être repris au niveau concret.

« Shaping the future » : infos, programme et calendrier

 

© www.deutschland.de