Ce qu’il faut savoir sur la Documenta 14

Une antidote à l’étroitesse d’esprit : lorsque le monde de l’art international fait de Kassel sa capitale, les visiteurs peuvent s’attendre à faire des expériences et rencontrer l’extrême.

documenta 14
dpa

Documenta – de quoi s’agit-il ?

En une seule phrase : la Documenta est la plus grande et la plus importante exposition internationale pour l’art contemporain. A Kassel, les superlatifs en font obligatoirement partie. Mais seulement tous les cinq ans puisque ce rythme est celui de la Documenta. Elle est aussi appelée « Musée des 100 jours » car c’est sa durée. La première eut lieu en 1955, lorsque la République fédérale était encore sous l’influence de la Seconde Guerre mondiale et l’isolement du marché de l’art international était tangible.  

L’idée était celle d’Arnold Bode, artiste, commissaire d’exposition et pédagogue. Les nazis avaient discrédité de nombreuses œuvres modernes en tant qu’« art dégénéré ». La Documenta devait être une « antidote » à cette étroitesse d’esprit. Dès le début, elle représentait l’ouverture et la liberté de l’art, l’expérience et l’avant-garde. C’est pourquoi on peut souvent y voir des œuvres contestées. C’est parfois épuisant et palpitant, mais toujours passionnant.

La particularité de la Documenta

La Documenta est un état des lieux international de l’art. Chaque fois, un célèbre commissaire d’exposition différent est responsable du choix des artistes – et leur permet de prendre position sur des thème sociaux. Le résultat : l’art reflète son époque, avec actualité et émotion. On peut voir les œuvres à différents endroits, dans des églises, des théâtres et naturellement au musée Fridericianum et dans la Documenta-Halle. Le plan de la Documenta fait la liste de 42 sites. Près d’un million de visiteurs se sont rendus à la dernière Documenta. Kassel, avec ses 200 000 habitants, devient alors la métropole internationale de l’art.

Une première en 2017

La Documenta 14 commence à Kassel le 10 juin – auparavant, elle a ouvert sa « résidence secondaire » à Athènes. C’est la première fois que l’exposition allemande a également lieu à l’étranger. Des œuvres, des performances et des installations de 160 artistes seront présentées jusqu’au 16 juillet sur plus de 40 sites de la capitale grecque. Elle a pour devise « Apprendre d’Athènes ». 

Le cerveau derrière la Documenta 14

Adam Szymczyk

Adam Szymczyk, commissaire d’exposition polonais né en 1970, est le directeur artistique. Auparavant, il a été, entre autres, directeur de la Kunsthalle de Bâle. Son équipe comprend plus de 200 collaborateurs à Athènes et Kassel. 

Les œuvres les plus spectaculaires à Kassel

La performance la plus longue réunit Athènes et Kassel : l’artiste conceptuel écossais Ross Birrell, pour sa participation à la Documenta « TheTransit of Hermes », fait accomplir à quatre cavaliers une chevauchée de 3 000 kilomètres à travers l’Europe, de l’Acropole au nord de la Hesse. Ils doivent arriver en juillet. Les 160 artistes qui exposent à Athènes sont également actifs à Kassel. On peut déjà voir sur les lieux publics quelques éléments marquants dont le « Parthénon des livres » de l’artiste argentine Marta Minujín. Elle recouvre une reproduction de l’Acropole avec des ouvrages censurés du monde entier. Sur la Friedrichsplatz, l’artiste Hiwa K. qui vit à Berlin présente une installation faite de tuyaux de construction – des tuyaux semblables à ceux dans lesquels il a fui l’Irak, caché sur un camion. Il y a aussi le poste de garde de Kassel recouvert de vieux sacs en jute - un projet d’Ibrahim Mahama du Ghana. 

La liste des artistes va de A comme Abounaddara, un collectif artistique syrien, à Z comme Artur Żmijewski de Pologne. Ce qui  unit de nombreux participants c’est l’expérience de la migration et de la répression politique. Toutefois, c’est en vain que l’on cherche les grandes stars du monde de l’art. Il s’agit de découvrir de nouveaux talents.

 

Documenta 14 jusqu’au 17 septembre 2017

Plus amples informations en allemand sur la l’histoire de la Documenta sur
www.kassel.de/kultur/documenta/geschichte/

© www.deutschland.de