La Berlin Fashion Week

Un grand rendez-vous des stylistes, couturiers et commerçants internationaux – et proche des nouveaux développements : pendant trois jours, Berlin est placé sous le signe de la mode et du life style.

dpa/Jens Kalaene - Fashion Week Berlin

Berlin est vivant, créatif et définitivement hip. On y lance les tendances, la capitale est deux fois par an le podium international de la mode et du life style : du 17 au 19 janvier 2017, la Berlin Fashion Week attire 200.000 visiteurs professionnels européens, d’Europe de l’Est et d’Asie dans cette ville sur la  Spree.

A côté de Paris, Milan ou New York, Berlin fait partie du top 5 des métropoles de la mode dans le monde. Dès le début du 19e siècle, le milieu de la mode berlinoise se présentait tout autour de la Hausvogteiplatz dans le quartier Mitte. Le style légendaire des années 1920, le « chic berlinois », y fut créé il y a près de 100 ans. Depuis la chute du Mur en 1989, le milieu berlinois de la mode, ouvert et électrisant, attire les créateurs et les stylistes. Avec quelque 2.500 entreprises et 22.800 salariés, la densité des entreprises de mode est plus grande à Berlin que partout ailleurs en Allemagne. Leur chiffre d’affaires a augmenté de 117 % entre 2009 et 2013 pour atteindre quelque 3,8 milliards d’euro.

Green fashion et l’électronique dans les vêtements

Lors de cette édition de la Berlin Fashion Week avec ses 70 défilés, la mode durable sera un grand thème. La « green fashion » et « l‘upcycling », c’est-à-dire la production de nouveaux habits à partir de vêtements usagés, gagnent toujours plus en importance. Les salons professionnels Greenshowroom et Ethical Fashion Show se consacrent exclusivement à la mode produite de manière durable et écologique. Un nombre croissant de labels berlinois – dont Schmidttakahashi, Ica Watermelon et Ewa Herzog – tiennent compte de ces standards dans leur production. Le label edelziege de la Mongole Saruul Fischer est également présent au  Greenshowroom : edelziege associe le cachemire mongol à la dentelle de Plauen, faisant ainsi sensation à la Fashion Week depuis quelques années.

L’industrie de la mode se demande aussi comment associer la technologie et le vêtement. Certains labels créent des habits qui mesurent la tension artérielle ou intègrent des lampes qui brillent quand on roule à vélo. Certains labels interprètent visuellement le progrès technologique avec des câbles en fibres de verre cousus sur des foulards ou sur l’ourlet des vestes. La Fashiontech Berlin présente par exemple l’informatique portable, la « wearable IT ». Reste à savoir ce que l’on en portera au quotidien à l’automne-hiver 2017/2018.

Le moment phare de la Berlin Fashion Week est la Mercedes-Benz Fashion Week Berlin avec les défilés de grands designers internationaux, l’accent étant traditionnellement mis sur les stylistes berlinois. La créatrice de mode germano-iranienne Leyla Piedayesh y présentera par exemple la nouvelle collection de son label Lala Berlin. Le styliste bulgare Vladimir Karaleev, qui a créé son label éponyme à Berlin, présentera ses créations sobres, souvent unies, sur le podium. Ses designs, disait un jour Karaleev, s’inspirent de l’art contemporain et de l’architecture fonctionnelle.

Berlin Fashion Week du 17 au 19 janvier 2017

www.fashion-week-berlin.com

© www.deutschland.de