Impulsions pour une société plurielle

Lors de leur congrès fédéral à Berlin, les « Neue Deutsche Organisationen » formulent les lignes de conduite menant à l’ouverture sur le monde et à l’égalité des chances.

La pluralité, c’est la richesse, tel est le message que font passer de plus en plus de réseaux. Des jeunes issus de familles d’immigrants se sont regroupés pour œuvrer à des projets et, ce faisant, mettre l’accent sur leur participation sur pied d’égalité. Depuis 2015, ils se sont associés sous le patronage de la société « Neue Deutsche Organisationen » (NDO) ; en février 2016, ils se sont rencontrés à Berlin pour leur deuxième congrès fédéral intitulé : « Deutschland, wir müssen reden! »

Cette rencontre avec des délégués d’une bonne centaine d’organisations était placée sous le signe des débats sur l’immigration et l’intégration. « Nous avons besoin d’une politique sociétale qui nous interpelle tous », a dit Breschkai Ferhard, la coordinatrice de NDO. Une « politique d’intégration pour migrants » n’est plus d’actualité. Les participants au congrès – qui a duré deux jours – ont développé des buts concrets menant à une société qui honorera davantage la pluralité. Ce thème devrait faire partie intégrante de la formation des enseignants. Les organisations réclament en outre que la pluralité et l’égalité des chances soient ancrées dans la Loi fondamentale ainsi que la création d’un ministère pour la politique sociétale.

www.neue-deutsche-organisationen.de