Un peu de chez soi en Bavière

L’association Heimaten veut faciliter la vie des réfugiés et des migrants en Allemagne.

picture-alliance/dpa - Intercultural week
picture-alliance/dpa - Intercultural week picture-alliance/dpa - Intercultural week

« Il existe déjà nombre d’initiatives qui cherchent à aider les réfugiés », dit Marianne Seiler de l’association munichoise Heimaten. Mais cela ne freine pas son énergie, au contraire. Son réseau pour l’égalité des chances œuvre intensément à l’amélioration de la culture de l’accueil des réfugiés en Allemagne et a déjà été plusieurs fois distingué, par exemple par le Prix de l’intégration de la Diète de Bavière et le Prix du Conseil bavarois de l’intégration 2013.

Pour offrir une nouvelle patrie aux réfugiés, l’association mise sur les rencontres et les activités communes. Ainsi, à l’automne, elle prévoit une action avec le Club alpin allemand, explique Mme Seiler. Les animateurs bénévoles de l’association ont fait des expériences positives avec des excursions sur les pistes enneigées de la Bavière, des camps d’été pour les adolescents ou encore des ateliers de théâtre. « Il est sinon très difficile pour les réfugiés de nouer des contacts avec la population locale », dit Mme Seiler. Outre le manque de connaissance de la langue, on constate aussi que la plupart des activités de loisirs coûtent de l’argent. « Or les réfugiés n’ont en général pas d’argent ». Les lieux où les nouveaux arrivants pourraient nouer des contacts avec des Allemands se font alors rares.

Heimaten cherche à résoudre le problème en faisant se rencontrer autochtones et réfugiés. Quand on part ensemble marcher en montagne le week-end, on apprend plus facilement á se connaître et à surmonter les barrières linguistiques. « Mais il faut aussi être conscient du fait que nombre de réfugiés ont vécu des choses terribles dans leur pays et pendant leur fuite », dit Mme Seiler. C’est pourquoi leur nouvelle patrie devrait leur apporter une consolation. Car, selon la conception de Heimaten, une patrie est aussi un lieu « où les gens vivent au quotidien, ont des contacts, où ils se sentent en sécurité, reconnus et respectés par les autres habitants. »

Semaine interculturelle en Allemagne du 21 au 27 septembre 2014

 

www.heimaten.de

www.interkulturellewoche.de

© www.deutschland.de