« Entdecke DE » : Fehmarn l’ensoleillée

Avec la série « Entdecke DE », partons en voyage à travers l’Allemagne. En ce début d’été, nous faisons une excursion à Fehmarn, une île de la Baltique.

picture-alliance/Photoshot

Le soleil à Fehmarn nous chatouille le nez 2116 heures par an, nous réchauffe et nous plonge dans un sentiment d’agréable bien-être. Il exerce une énorme attraction sur les visiteurs de cette île de la Baltique. Ils quittent la terre ferme pour ce hot spot des vacances en empruntant le pont Fehmarnsundbrücke. Fehmarn est surnommée « la Hawaï du nord » en raison d’une présence pratiquement garantie du soleil. Avec ses 185 km², Fehmarn est la troisième plus grande île de la Baltique. Quoique « grande » est relatif : elle compte 14.000 habitants, 6000 d’entre eux vivant dans la capitale de l’île, Burg, le reste se répartissant dans 42 villages. Les vacanciers, eux, apprécient les 78 kilomètres de côtes, ce sont des surfeurs, des familles, des amateurs de soleil et de nature.

Ils sont ravis quand le colza fleurit en mai. Le jaune lumineux des champs rayonne alors sur toute l’île, contrastant avec le bleu de la mer. Que diriez-vous d’une ballade en vélo sur des chemins enchanteurs le long des falaises dans l’est de l’île ou sur la digue dans le nord ? Le vent souffle, nous apportant le parfum des fleurs de colza qui se mêle à l’air salé de la Baltique. Un phare se dresse au loin. Dans l’azur du ciel estival, les oiseaux entonnent chacun leur chant particulier.

Les oiseaux migrateurs apprécient l’environnement intact de cette île de la Baltique pour y faire étape. Environ cent millions d’oiseaux s’y posent chaque année quand ils voyagent entre leurs zones de nidification, dans l’Arctique, en Scandinavie, en Europe de l’Est et en Russie, et leurs quartiers d’hiver en Espagne ou en Afrique. Les ornithologues professionnels et amateurs peuvent les observer en toute quiétude dans la zone protégée de Wallnau : en mars, les alouettes des champs arrivent, suivies par les palombes et les buses variables. Les passereaux arrivent en avril et les hirondelles en mai. Avec tous les autres visiteurs de l’île, ils y savourent le bon côté de la vie.

www.fehmarn.de

www.nabu-wallnau.de

© www.deutschland.de