Annalena Baerbock ne se rendra pas aux JO de Pékin

La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, ne se rendra pas aux Jeux olympiques d'hiver à Pékin au mois de février.

Annalena Baerbock
picture alliance/dpa

Berlin (dpa) - La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, ne se rendra pas aux Jeux olympiques d'hiver à Pékin au mois de février. "Je suis une grande fan de sport, mais je n'irai en aucun cas aux Jeux olympiques à cette période - ce n’était pas non plus l’usage chez les ministres des Affaires étrangères par le passé", a déclaré l’élue écologiste. Il s’agit d’une décision d’ordre personnel. Quant à la question d'un boycott diplomatique des JO, l’Allemagne est en train de chercher une ligne commune avec les partenaires de l'UE.

Les Etats-Unis ont déjà annoncé il y a quelques semaines qu'ils n'enverraient pas de représentants officiels aux JO en Chine. L'Australie, le Canada, la Grande-Bretagne et la Nouvelle-Zélande leur ont emboîté le pas. La situation des droits humains en Chine, qui est le pays le plus peuplé du monde, en est l'une des raisons. Le gouvernement chinois est critiqué pour la façon dont il traite les minorités, à l’instar des Ouïgours et des Tibétains, mais aussi pour avoir réprimé le mouvement démocratique à Hong Kong ou encore pour ses menaces visant Taiwan.

Source : dpa, traduction : deutschland.de