Annegret Kramp-Karrenbauer renonce à succéder à Angela Merkel et à la présidence de la CDU

La crise politique en Thuringe a des conséquences dramatiques au sommet de la CDU

CDU-Chefin verkündet Rückzug
dpa

Berlin (dpa) – La présidente de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer, a annoncé lundi à Berlin qu'elle renonçait à se présenter aux prochaines élections au Bundestag. Elle va également quitter la présidence de la CDU. Évoquant la crise politique en Thuringe, Annegret Kramp-Karrenbauer a déclaré qu'il y a « des liens qui restent à éclaircir entre certaines parties de la CDU et l'AfD et l'extrême gauche » et affirmé qu'elle est strictement opposée à une coopération entre son partie et l'AfD et l'extrême gauche.

La chancelière allemande, Angela Merkel (CDU), a demandé à ce que la présidente sortante de la CDU conserve son poste de ministre de la Défense, et lui a adressé ses remerciements.

Annegret Kramp-Karrenbauer a été critiquée pour sa gestion de la crise provoquée par les élections régionales en Thuringe. Le député FDP Thomas Kemmerich avait été élu à la présidence de la région mercredi dernier, en partie grâce aux suffrages de la CDU et de l'AfD, dont le groupe régional est présidé par Björn Höcke, une des figures de proue les plus radicales du parti d'extrême droite.