Demandes d'adhésion à l'OTAN : « une étape historique »

Le chancelier allemand Olaf Scholz a salué les demandes d'adhésion à l'Otan de la Finlande et de la Suède, qu'il a qualifiées d'« étape historique pour l'alliance de défense et pour l'Europe ».

Nato-Mitgliedsanträge „historischer Schritt“
picture alliance/dpa

Berlin (dpa) - Le chancelier allemand Olaf Scholz a salué les demandes d'adhésion à l'Otan de la Finlande et de la Suède, qu'il a qualifiées d'« étape historique pour l'alliance de défense et pour l'Europe ». Le chancelier a indiqué mardi que ls deux pays avaient pris cette décision en réaction à l'offensive russe contre l'Ukraine et au « changement dramatique » de la situation sécuritaire en Europe que cette guerre a provoqué.

Olaf Scholz a ajouté qu'avec cette démarche, la Finlande et la Suède exercent leur droit de choisir librement une alliance. « L'Allemagne va s'engager pour que la procédure d'adhésion se déroule très rapidement ». Évoquant les éventuelles garanties de sécurité pour la Finlande et la Suède vis-à-vis de la Russie pendant le processus d'adhésion, le chancelier allemand a assuré que les deux pays pourraient toujours compter sur l'aide de l'Allemagne, « surtout dans cette situation très particulière ».

Le processus de ratification aura lieu après la conclusion du processus interne de l'Otan pour l'admission des deux pays nordiques. En Allemagne, la ratification nécessite l'approbation du Bundestag. Annalena Baerbock, la ministre allemande des Affaires étrangères, a déclaré la semaine dernière que le gouvernement allemand avait déjà discuté de cette question avec tous les partis démocratiques au Parlement. « Je suis très confiante quant à une adhésion rapide de la Finlande et de la Suède, car tout le monde est très conscient que c'est un moment décisif. C'est un moment historique, mais dans une situation absoluement dramatique », a-t-elle déclaré mardi.

Source : dpa, traduction : deutschland.de