Des idées clefs pour l'avenir

L'Allemagne est en pleine crise du coronavirus. Mais que nous réserve l'avenir ? Des futurologues proposent déjà quelques pistes de réflexion.

The future after coronavirus
dpa

Frankfort-sur-le-Main (dpa) - Imaginons que la crise du coronavirus est derrière nous. Les gens peuvent à nouveau aller dehors à leur guise et voir qui bon leur semble. Continuerons-nous à nous serrer la main, à nous prendre dans les bras ? Arrêterons-nous de travailler depuis la maison ? Les futurologues pensent déjà au monde post-coronavirus. Ils voient en la pandémie une profonde rupture, mais ébauchent des visions d'avenir encourageantes.

« Nous serons surpris de constater que les privations sociales que nous avons endurées ont rarement conduit à l'isolement », explique par exemple le chercheur en tendances et journaliste Matthias Horx, fondateur du Zukunftsinstitut (Institut du futur), basé à Francfort. Il se livre à une expérience mentale sur son site, www.horx.com, consistant à imaginer que nous sommes déjà à l'automne 2020. Il se penche sur notre présent actuel, en pleine crise du coronavirus, qui est pétri d'incertitudes, de restrictions et de distanciation sociale. 

« Paradoxalement, la distance corporelle que nous a imposée le virus a créé une nouvelle proximité », écrit-il. « Nous avons fait la connaissance de personnes que nous n'aurions sinon sans doute jamais rencontrées. Nous nous sommes mis à recontacter de vieux amis plus souvent, nous avons renforcé des liens qui s'étaient distendus. Les familles, les voisins et les amis se sont rapprochés et ont même résolu des conflits larvés. » Matthias Horx poursuit sa réflexion : « Nous sommes émerveillés de constater a posteriori à quel point humour et humanité ont accompagné les semaines marquées par la crise du coronavirus. »