Deux nouveaux sites du patrimoine mondial

L’Allemagne détient deux nouveaux trésors culturels reconnus par l’Unesco, en Saxe et en Bavière.

Welterbestätten in Deutschland: UNESCO ernennt zwei weitere Kulturschätze
dpa

Baku (dpa) – L’Allemagne a deux nouveaux sites classés au patrimoine mondial : le système hydraulique historique de la ville d’Augsbourg, au sud de la Bavière, et la région minière de l’Erzgebirge, à l’est du pays. Le nombre de sites culturels et naturels allemand dignes d’être préservés est ainsi passé à 46. Après la réunion annuelle du comité mondial du patrimoine dans l‘ex-république soviétique d’Azerbaïdjan, sur la mer Caspienne, la commission allemande de l’Unesco parlait d’un beau succès pour la Bavière et la Saxe, associée à la Tchéquie.

Avec son classement au patrimoine mondial, Augsbourg, la ville au confluent des rivières Lech et Wertach, est reconnue comme centre d’un génie hydraulique qui s’est développé de manière exemplaire pendant huit siècles. L’esprit d’invention et l’histoire de la technique s’y reflètent, a déclaré Maria Böhmer, la présidente de la commission allemande de l’Unesco. « Augsbourg séparait strictement l’eau potable et les eaux usées dès 1545, longtemps avant que la médecine ne prouve l’importance de l’hygiène pour notre santé », dit-elle.

Pour la région minière Erzgebirge/Krušnohoří, l’attribution de ce label de qualité onusien réalise un vieux rêve. C’est le premier site classé commun à l’Allemagne et à la Tchéquie. Du côté saxon, la région a postulé au titre avec 17 composantes et la région tchèque avec 5. Témoignant de 800 ans d’histoire, les monuments et paysages naturels et culturels retenus représentent les plus importantes régions et époques de l’industrie minière tchéco-saxonne.

Source : dpa, traduction : deutschland.de