« Effacer les lignes de séparation »

Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas en voyage officiel en Italie.

„Alte Trennlinien wegwischen“
dpa

Rome/Berlin (dpa) - Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas s’est envolé le 22 juin pour l’Italie afin d’y présenter les grands axes de la présidence allemande du Conseil de l’Union européenne débutant le 1er juillet. Avec son homologue Luigi Di Maio, M. Maas rendra également visite au quartier général de la mission maritime européenne « Irini », qui lutte contre la contrebande d’armes vers la Libye, ainsi qu’à l’Institut public Spallanzani de prévention, diagnostic et traitement des maladies infectieuses.

Avant son départ. M. Maas déclarait qu’une « puissante relance économique et sociale » est la grande priorité de la présidence allemande du Conseil de l’UE. « Nous sommes bien décidés à n’abandonner aucun pays en Europe. Je suis convaincu que la violence de cette crise peut effacer de vieilles lignes de séparation. » A ses yeux, la crise est historique – et la volonté de changements aussi.