« Une tendance aux alliances utiles »

Que signifie le résultat des élections européennes pour l’Allemagne ? Les commentaires des grands journaux allemands.

Elections européennes en Allemagne : « un vieux schéma gauche-droite – avec de nouveaux acteurs »
Elections européennes en Allemagne dpa

Der Spiegel : « La meilleure nouvelle de cette soirée électorale est celle-ci : en Allemagne, les partis profondément pro-européens ont obtenu une belle majorité. (…) Avec la faiblesse continue de deux des trois partis qui se disent populaires, cette république a perdu ses camps traditionnels, source pendant des décennies de majorités changeantes et, ainsi, de stabilité (…). A l’est, les populistes de droit l’ont emporté, à l’ouest les Verts (…). Seule l’Union (CDU/CSU) obtient des résultats significatifs dans les deux parties du pays. »

Frankfurter Allgemeine Zeitung : « Il semble qu’il y a (…) en Allemagne un vieux schéma gauche-droite – avec de nouveaux acteurs. Les verts et l’AfD sont maintenant nécessaires là où, naguère, la CDU et le SPD suffisaient. Reste-t-il à long terme de la place pour la CDU ? Elle est encore assez forte mais ses pertes sont lourdes. »

Süddeutsche Zeitung : « Les résultats reflètent un paysage des partis en voie de nivellement. Il y a toujours plus rarement de petits et de grands partis et, par contre, toujours plus de partis de taille moyenne. À Brême, une coalition réunissant trois partis se dessine, ce serait actuellement la sixième dans les 16 Länder. Et il est possible qu’à l’automne, après les élections dans l’est du pays, presque la moitié des Länder soit dirigée par des alliances entre trois partenaires. La future composition du Parlement européen reflète (...) cette tendance. »

General-Anzeiger : « La forte poussée de l’extrême-droite n’a pas eu lieu. Au lieu de cela, l‘Europe a plus que jamais mobilisé les électeurs allemands. C’est une bonne nouvelle. La majorité des citoyens semble avoir compris le rôle déterminant de l’Union européenne pour leur vie et pour résoudre les grands problèmes. Ils ont pris leur sort en main. »

© www.deutschland.de