La lutte contre la disparition des espèces dans le monde

Un nombre croissant d’espèces animales et végétales disparaissent dans le monde. La ministre de l’Environnement Svenja Schulze demande plus d’efforts pour lutter contre la disparition des espèces.

Kampf gegen weltweites Artensterben
dpa

Kunming (dpa) – La ministre de l‘Environnement Svenja Schulze demande un nouvel accord-cadre « ambitieux » pour lutter contre la disparition des espèces dans le monde. « Le temps presse », a averti la ministre lors d’un discours en visio à la Conférence mondiale sur la protection de la nature (Cop15) qui se déroule actuellement en présentiel et en ligne dans la ville chinoise de Kunming. L’étendue et le rythme de la disparition des espèces sont inquiétantes selon elle.

Les objectifs de l’accord sur la protection et la restauration des écosystèmes, prévu pour le printemps 2022, doivent être « ambitieux et concrets ». Mme Schulze soutient les plans prévoyant de placer sous protection 30 % de la superficie de la terre et de la mer d’ici à 2030. Il faut en outre garantir que les objectifs seront intégrés aux plans nationaux et surveiller leur implémentation.

« Les prochains mois décideront si nous parviendrons à stopper la perte de la diversité », avertissait Mme Schulze. Il faut « bien utiliser » le temps jusqu’à l’adoption de l’accord-cadre dans la deuxième partie de la conférence fin avril et début mai pour aborder les questions en suspens avec un dialogue constructif.

Source : dpa, traduction : deutschland.de