La ministre Annalena Baerbock entame une tournée en Allemagne

L'Allemagne veut mettre au point une stratégie de sécurité nationale. Annalena Baerbock, la ministre des Affaires étrangères, vient d'entamer une tournée en Allemagne afin d'en discuter avec les citoyens et les entreprises.

Außenministerin auf Deutschland-Tour
dpa

Rostock (dpa) - Annalena Baerbock, la ministre allemande des Affaires étrangères, a entamé une tournée de plusieurs jours en Allemagne afin de recueillir des informations et des suggestions pour mettre au point une stratégie de sécurité nationale. Il ne s'agit pas uniquement de la sécurité de l'Allemagne et de l'Europe, mais aussi de prendre en compte le sentiment de sécurité de chacun, a déclaré la ministre écologiste jeudi lors du début de sa tournée à Rostock. « Nous savons que la sécurité signifie toujours quelque chose de très personnel. »

Son voyage sera donc une « tournée d'écoute », a déclaré Annalena Baerbock, pour qui il est important d'intégrer les soucis et les craintes de la jeune génération dans cette nouvelle stratégie. La ministre effectuera pour cela une tournée en autocar à travers l'Allemagne jusqu'à la fin de la semaine prochaine, avec des interruptions.

À Rostock, Annalena Baerbock s'est rendue à l'Institut Fraunhofer pour le traitement graphique des données, où elle a reçu des informations sur la pollution marine liée aux munitions des guerres mondiales et sur la récupération de ces munitions. On estime que 1,6 million de tonnes de munitions conventionnelles se trouvent encore dans les eaux allemandes de la mer du Nord et de la mer Baltique. La ministre s'est ensuite rendue à Brême, où elle devait visiter l'entreprise OHB System AG, qui fabrique des satellites.

C'est la première fois qu'un gouvernement fédéral élabore une stratégie de sécurité nationale globale. Celle-ci était déjà prévue avant la guerre en Ukraine, qui a marqué un tournant dans la politique étrangère et de sécurité allemande. L'armée allemande va désormais être massivement réarmée.

Cette stratégie de sécurité est élaborée sous la direction du ministère des Affaires étrangères, mais tous les ministères concernés par la sécurité y participent. Annalena Baerbock a déclaré qu'il s'agissait pour elle d'une sécurité en réseau, allant « au-delà de la diplomatie et de l'armée ». La nouvelle stratégie, qui devra être au point au plus tard début 2023, doit prendre en compte trois dimensions : la sécurité contre la guerre et la violence, le renforcement de la démocratie et la sécurité des besoins vitaux.

Source : dpa, traduction : deutschland.de