L’auteure Dangarembga lauréate du Prix de la Paix

Tsitsi Dangarembga, auteure et cinéaste du Zimbabwe, a obtenu le Prix de la Paix des éditeurs et libraires allemands.

Autorin Dangarembga mit Friedenspreis geehrt
dpa

Francfort/Main (dpa) - Tsitsi Dangarembga, auteure et cinéaste du Zimbabwe, a obtenu le Prix de la Paix des éditeurs et libraires allemands. Cette femme de 62 ans a réussi à « nous faire approcher une société que nous ne comprenons peut-être pas totalement mais que nous pouvons mettre en rapport avec nous et nos insuffisances », déclarait la présidente de l’Association des éditeurs et libraires allemands, Karin Schmidt-Friderichs, ce dimanche à Francfort. Tsitsi Dangarembga est pour elle « une voix africaine de la littérature contemporaine qui porte loin ».

La germaniste et sociologue Auma Obama a fait le panégyrique de la lauréate dans l’église Saint-Paul. « Tu n’es pas ordinaire ; pour toi, une vie ordinaire n’était pas une option », a-t-elle déclaré à propos de son amie. « Tu es l’une des voix les plus importantes et les plus abouties sur le continent africain et bientôt, je l’espère avec cette distinction, dans le monde entier. »

En 1988, Tsitsi Dangarembga a publié son premier roman, « A fleur de peau », un beau succès de librairie constituant la première partie d’une trilogie fortement autobiographique. Les trois livres décrivent la lutte pour le droit à une vie digne et à l’autodétermination des femmes au Zimbabwe en prenant une jeune femme pour personnage.

Tsitsi Dangarembga a fait des études de cinéaste à Berlin de 1989 à 1996, puis rentra au Zimbabwe avec son mari allemand. Dans ses films, elle thématise les problèmes qui naissent de la rencontre de la tradition et de la modernité. Le prestigieux Prix de la Paix est doté de 25.000 euros.          

Source : dpa, traduction : deutschland.de