Actualités : Le G7 en Allemagne

Une conférence sur la reconstruction de l'Ukraine est prévue +++ Les principales actualités du sommet du G7 au château d'Elmau

Live-Ticker
picture alliance/dpa

28.06.2022

28.06.2022: Une conférence sur la reconstruction de l'Ukraine est prévue

Elmau (dpa) - Selon le chancelier allemand Olaf Scholz, il faudra discuter de la reconstruction de l'Ukraine après la guerre d'agression russe contre le pays lors d'une grande conférence. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et lui-même se sont engagés à préparer ensemble une telle conférence, a déclaré Olaf Scholz mardi à la fin du sommet de trois jours du G7 au château d'Elmau en Bavière. On veut y discuter avec beaucoup d'autres de la manière dont on pourra réussir à reconstruire un pays aussi grand que l'Ukraine, qui a été tellement détruit militairement.

"Il ne s'agira pas d'un effort de quelques années, mais de nombreuses années", a déclaré Olaf Scholz. La communauté mondiale devra agir de concert - avec un concept global qu‘il faudra développer avec des chercheurs et des experts de l'OCDE, de la Banque mondiale et d'autres, et qui pourra fonctionner sur plusieurs décennies. Il s'agit d'une "tâche gigantesque".

Vous trouverez ici plus d’informations sur la présidence allemande du G7

+++

28.06.2022: Les pays du G7 mettront des milliards de dollars à disposition pour la sécurité alimentaire

Elmau (dpa) - Selon le gouvernement américain, les pays du G7 s'engageront à mettre à disposition jusqu'à cinq milliards de dollars américains pour la sécurité alimentaire mondiale. Plus de la moitié de cette somme proviendra des Etats-Unis, a déclaré mardi un haut responsable du gouvernement américain lors du sommet du G7 en Bavière.

+++

+++

27.06.2022 : Le G7 s'engage à lutter contre le changement climatique

Les Etats du G7 se sont engagés à lutter contre le changement climatique, mais veulent en même temps garantir la sécurité de l'approvisionnement énergétique. Il s'agit également d'abandonner progressivement le charbon et de développer les énergies renouvelables de manière "socialement équitable", selon une déclaration des sept pays industrialisés, citée par le journal télévisé "tagesschau". Les pays partenaires du G7, l'Argentine, l'Inde, l'Indonésie, le Sénégal et l'Afrique du Sud, se sont également associés à cette déclaration.

+++

27.06.2022 : Les pays du G7 s’engagent à mettre à disposition 28 milliards d'euros pour le budget de l'Etat ukrainien

Les pays du G7 ont promis une aide financière, humanitaire, militaire et diplomatique à l'Ukraine. Après un entretien avec le président ukrainien Volodymyr Selenskyj lors du sommet du G7 au château d'Elmau, une déclaration a été publiée selon le journal "tagesschau", selon laquelle jusqu'à 28 milliards d'euros seront mis à disposition du budget national ukrainien pour cette année. On aiderait ainsi le gouvernement à répondre aux besoins fondamentaux de la population.

+++

+++

27.06.2022 : Olaf Scholz met en garde contre une division du monde suite à la guerre en Ukraine

Elmau (dpa) - Le chancelier allemand Olaf Scholz a mis en garde contre une division du monde suite à la guerre en Ukraine. "Tout d'abord, il ne faut pas tomber dans le piège tendu par Poutine de prétendre que le monde est divisé entre l'Occident global (...) et tous les autres", a-t-il déclaré lundi dans le "Morgenmagazin" de la ZDF, auquel il était connecté depuis le sommet du G7 à Elmau, en Bavière. "Il y a des démocraties dans le monde entier et elles ont des perspectives très similaires". C'est pourquoi il a invité cinq pays hôtes au sommet du G7 des puissances économiques occidentales : l'Inde, l'Indonésie, l'Afrique du Sud, le Sénégal et l'Argentine. Les chefs d'État et de gouvernement de ces pays participeront au sommet lundi. Olaf Scholz a déclaré qu'il était important de discuter avec ces pays. "La guerre d'agression russe a en effet des conséquences pour le monde entier : de nombreux pays craignent une crise alimentaire, de nombreux pays craignent une hausse massive des prix de l'énergie", a déclaré le chancelier. "Et c'est là qu'il faut être solidaire. Et cette solidarité, nous voulons aussi la montrer ici".

+++

26.06.2022 : Début du sommet du G7 en Allemagne 

Elmau (dpa) - Le sommet du G7 des puissances économiques démocratiques débute aujourd'hui sous la direction du chancelier allemand Olaf Scholz avec des discussions sur la situation économique mondiale et la politique de sécurité. Avant la séance d'ouverture au château d'Elmau dans les Alpes bavaroises, Olaf Scholz s'entretiendra avec le président américain Joe Biden. Il s'agit de la première visite de Biden en Allemagne depuis son entrée en fonction début 2021.

Lors du sommet, il sera beaucoup question de la guerre en Ukraine et de ses conséquences. Les pays du G7 devraient réaffirmer leur soutien au pays attaqué par la Russie, et ce aussi longtemps que nécessaire. Des promesses financières concrètes sont attendues dans la lutte contre la famine qui sévit principalement en Afrique de l'Est et qui s'aggrave avec la hausse des prix des céréales due à la guerre. Les prix élevés de l'énergie seront également abordés à Elmau, ainsi que la protection du climat.

Le G7 regroupe sept des démocraties et économies les plus puissantes au monde : l'Allemagne, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Canada et le Japon. Le président du Conseil de l'UE Charles Michel et la présidente de la Commission Ursula von der Leyen participeront également au sommet. Olaf Scholz a également invité cinq pays hôtes - des démocraties d'Asie, d'Afrique et d'Amérique du Sud : l'Inde, l'Indonésie, l'Afrique du Sud, le Sénégal et l'Argentine. Le sommet se tiendra dans un château transformé en hôtel dans les montagnes bavaroises du Wetterstein. 

+++

25.06.2022 : Selon les ministres des Affaires étrangères du G7 la Russie aggrave la crise alimentaire mondiale

Berlin (dpa) - Les ministres des Affaires étrangères du G7 ont demandé à la Russie de libérer les ports ukrainiens de la mer Noire pour les exportations de denrées alimentaires. En bloquant les ports, en bombardant les silos à céréales et en détruisant les infrastructures agricoles de l'Ukraine, la Russie aggrave la crise alimentaire mondiale, ont-ils déclaré dans une déclaration publiée à Berlin. Les ministres des Affaires étrangères des pays du G7 s'étaient réunis vendredi à Berlin avant le sommet d'Elmau.

Dans le cadre d'une conférence internationale sur la sécurité alimentaire, qui a également eu lieu vendredi à Berlin, le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré : "La Russie porte la responsabilité de cette aggravation, et la Russie la porte toute seule". En vue de la réunion des chefs d'État et de gouvernement du G7 qui débutera dimanche à Elmau, en Bavière, il a ajouté : "Un message clair sera envoyé du sommet aux personnes menacées par la faim dans le monde. Nous veillerons à ce que votre vie ne devienne pas le jouet d'intérêts cyniques de pouvoir".

La ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock et son collègue américain Antony Blinken ont clairement indiqué lors de la conférence vouloir faire plus ensemble contre la crise alimentaire qui menace suite à la guerre en Ukraine. "Notre message en tant que G7 est clair. Nous ne laisserons pas la guerre d'agression russe plonger le monde dans la famine. Nous agissons ensemble", a déclaré Annalena Baerbock.

Les pays les plus industrialisés du monde ont une responsabilité particulière, même s'ils n'ont pas déclenché cette crise alimentaire, qui s'aggrave avec la guerre d'agression russe, a déclaré Annalena Baerbock. "Nous regardons ensemble dans la même direction, en tant que partenaires du G7, avec nos amis internationaux, quand la Russie, avec sa guerre cynique du blé, fait exploser de manière ciblée les prix des denrées alimentaires afin de déstabiliser des pays entiers".

Blinken a remercié l'Allemagne pour son leadership sur cette question. "La seule raison pour laquelle cela se produit maintenant est l'agression de la Russie contre l'Ukraine et le blocage de l’exportation du blé et d'autres produits alimentaires par la Russie qui doivent être exportés d'Ukraine", a-t-il déclaré. "Nous sommes unis dans la défense de valeurs communes. Nous sommes unis dans la défense des droits de l'homme, de la démocratie et du droit international", a-t-il ajouté. 

+++

24.06.2022 : Selon Olaf Scholz l’Allemagne et l’UE sont préparées à une pénurie de gaz

Berlin (dpa) - Le chancelier allemand Olaf Scholz estime que l'Allemagne et l'UE sont bien préparées à un éventuel arrêt des livraisons de gaz en provenance de Russie. Le gouvernement fédéral allemand et l'agence d‘efficacité énergétique  appellent toutefois les consommateurs et les entreprises à économiser l'énergie. Tout a été fait pour importer de l'énergie d'autres pays, a déclaré Olaf Scholz vendredi en marge du sommet européen à Bruxelles. "C'est un effort qui doit maintenant être encore accéléré". Il s'agit certes d'un grand défi, a-t-il ajouté. "Mais nous allons nous y atteler". La pénurie de gaz en Europe et la hausse des prix de l'énergie seront également à l'ordre du jour du sommet du G7, dont Olaf Scholz sera l'hôte à partir de dimanche à Elmau, en Bavière.

+++

23.06.2022 : Les Etats-Unis veulent renforcer la pression sur la Russie lors du sommet du G7 en Allemagne

Washington (dpa) - Selon des informations de la Maison Blanche, les Etats-Unis veulent renforcer la pression sur la Russie lors du sommet du G7 en Bavière en raison de la guerre d'agression contre l'Ukraine. Un haut responsable du gouvernement américain a déclaré mercredi que les Etats-Unis présenteraient "une série de propositions concrètes" à ce sujet lors de la réunion qui débutera ce dimanche. Il s'agirait également de démontrer le soutien commun à l'Ukraine. Parmi les autres sujets à l'ordre du jour figureraient les conséquences de la guerre sur la hausse des prix et sur la sécurité énergétique et alimentaire dans le monde. Le G7 fera également avancer "la vision d'un monde basé sur la liberté et l'ouverture, et non pas sur la coercition, l'agression et les sphères d'influence", a ajouté le représentant du gouvernement.

+++

22.06.2022 : Un sommet marathon sous le signe de la guerre

Berlin/Bruxelles (dpa) - C'est un sommet marathon comme on en a rarement vu. Il débutera jeudi prochain à Bruxelles avec les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, se poursuivra dans les Alpes bavaroises avec le G7 des démocraties économiquement fortes et s'achèvera huit jours plus tard dans la capitale espagnole, Madrid, où l'OTAN souhaite se réorganiser. Près de 50 pays de tous les continents y participeront. Mais seuls trois chefs d‘Etat feront le parcours complet du début à la fin : le président français Emmanuel Macron, le Premier ministre italien Mario Draghi et le chancelier allemand Olaf Scholz. Seuls leurs pays appartiennent à la fois à l'UE et à l'OTAN, ainsi qu'au G7.

+++

21.06.2022 : Scholz rencontrera Biden en marge du sommet du G7

Berlin (dpa) - Le chancelier allemand Olaf Scholz souhaite avoir des entretiens bilatéraux avec les onze chefs d'Etat et de gouvernement participants en marge du sommet du G7 au château d'Elmau en Bavière - dont le président américain Joe Biden. Un peu plus de six mois après son entrée en fonction, Olaf Scholz sera pour la première fois l'hôte d'une grande rencontre internationale dans ce château transformé en hôtel de luxe, situé près de Garmisch-Partenkirchen. Le sommet aura lieu du 26 au 28 juin et s'inscrit dans le cadre des réunions de l'Union européenne (23 et 24 juin) et de l'OTAN (28 au 30 juin). Outre l'Allemagne et les États-Unis, le G7 des démocraties économiquement fortes comprend les cinq pays suivants : la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Canada et le Japon. Olaf Scholz a également invité cinq pays hôtes : l’Inde, l’Indonésie, l’Afrique du Sud, le Sénégal et l’Argentine. Il souhaite ainsi renforcer la cohésion des démocraties dans le monde.

+++

20.06.2022 : La DIHK souhaite faire de la réunion du G7 le point de départ d'un club climatique

Berlin (dpa) - La Fédération allemande des chambres de commerce et d'industrie a demandé que la prochaine réunion du G7 soit un point de départ pour une coopération internationale plus forte en matière de protection du climat. "Une coopération en matière de politique climatique dans le cadre d'un club climatique pourrait contribuer à ce que les coûts climatiques pour les entreprises soient largement harmonisés entre les espaces économiques concernés", a déclaré le président de la DIHK Peter Adrian à l'agence de presse allemande. Le groupe des pays du G7 pourrait être le point de départ d'une alliance de pays qui font des efforts comparables en terme de protection du climat. "L'objectif commun devrait être de faire d'un club climatique ambitieux un élément important d'une politique climatique mondiale réussie", a déclaré Adrian. "Nous avons besoin d'alliances internationales en matière de protection du climat. Sinon, nous ne pourrons pas réaliser de progrès durables dans ce domaine. Des délocalisations de sites de production au détriment tant de la protection du climat que de l'économie européenne pourraient en être la conséquence".

+++

19.06.2022 : Olaf Scholz souhaite renforcer la cohésion des démocraties

Berlin (dpa) - Le chancelier allemand Olaf Scholz souhaite faire du renforcement de la coopération entre les démocraties du monde entier une priorité du sommet du G7 au château d'Elmau en Bavière. "Ce serait un grand succès si le sommet pouvait être le point de départ d'un nouveau regard sur le monde de la démocratie", a déclaré Olaf Scholz dans une interview à l'agence de presse allemande. La compréhension de la démocratie serait trop limitée si l'on se concentre sur l'Occident classique, c'est-à-dire sur les États du "groupe des sept". Outre l'Allemagne, ce groupe comprend les Etats-Unis, le Canada, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie et le Japon. "Les grandes et puissantes démocraties du futur se trouvent en Asie, en Afrique et dans le sud de l'Amérique et seront nos partenaires", a déclaré Olaf Scholz, qui accueillera le sommet du G7 du 26 au 28 juin.

+++

17.06.2022 : Selenskyj participera virtuellement au sommet du G7

Berlin (dpa) - Le président ukrainien Volodymyr Selenskyj participera virtuellement au sommet du G7 qui se tiendra fin juin au château d'Elmau en Bavière. C'est ce qu'a déclaré une porte-parole du gouvernement fédéral allemand vendredi à Berlin. Le sommet du G7, qui réunit les principaux pays occidentaux industrialisés, aura lieu du 26 au 28 juin. Le chancelier allemand Olaf Scholz (SPD) a invité Selenskyj à participer virtuellement au sommet le 27 juin, a précisé la porte-parole. 

+++

16.06.2022 : Selenskyj se présentera aux sommets du G7 et de l’Otan

Kiev (dpa) - Le président ukrainien Volodymyr Selenskyj représentera les intérêts de son pays en guerre lors des sommets du G7 et de l'Otan fin juin. Il a accepté avec reconnaissance les invitations à ces rencontres au sommet, a annoncé Selenskyj sur Twitter mercredi soir. Il n'a pas été précisé dans un premier temps si le chef d'État ukrainien quitterait son pays à cette occasion ou si, comme lors d'autres rencontres, il serait présent par vidéo. Dans l'ensemble, Selenskyj a constaté de grands progrès dans le soutien international à son pays, comme il l'a dit dans son allocution vidéo du soir.

+++

15.06.2022 : Le gouvernement fédéral allemand prévoit d’organiser une conférence contre la crise alimentaire

Berlin (dpa) - Peu avant le sommet du G7, le gouvernement fédéral allemand souhaite organiser une conférence internationale pour lutter contre la crise alimentaire qui s'annonce dans le monde suite au blocage du blé ukrainien par la Russie. La ministre des Affaires étrangères Annalena Baerbock, la ministre du Développement Svenja Schulze et le ministre de l'Agriculture Cem Özdemir devront représenter le gouvernement lors de la réunion prévue le 24 juin au ministère des Affaires étrangères à Berlin.

"La guerre d'agression de la Russie contre l'Ukraine met le monde dans une situation de crise alimentaire aux dimensions dramatiques", peut-on lire dans l'invitation, selon un rapport des journaux du groupe de médias Funke. Afin de pouvoir mettre en place à temps une aide et des concepts contre la catastrophe qui s'annonce, les ministres des pays du G7 ainsi que des principaux pays donateurs et ceux des pays les plus touchés devront se réunir. La marine russe bloque les ports ukrainiens de la mer Noire depuis le début de la guerre d'agression contre l'Ukraine il y a plus de trois mois. L'Ukraine, quatrième exportateur mondial de céréales, reste donc bloquée sur ses propres réserves.

+++

14.06.2022 : Des contrôles temporaires aux frontières avant le sommet du G7 ont commencé 

Berlin/Munich (dpa) - A moins de deux semaines du sommet du G7 au château d'Elmau en Bavière, des contrôles temporaires ont commencé à toutes les frontières allemandes avec les pays voisins. La raison en est, selon le ministère fédéral allemand de l'Intérieur, des exigences accrues en matière de sécurité autour du sommet. Les agents tentent de limiter au maximum les restrictions, a déclaré un porte-parole de la police fédérale allemande. Ces mesures doivent contribuer à la sécurité de la population, mais aussi au déroulement pacifique des manifestations prévues.

Le château d'Elmau accueillera du 26 au 28 juin les chefs d'État et de gouvernement des pays du G7. Plusieurs manifestations rassemblant des milliers de participants sont attendues dans les environs. Le G7 comprend l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, les Etats-Unis, le Canada et le Japon.

+++

13.06.2022 : Réunion des ministres de la Science du G7 en Allemagne

Lors d'une rencontre au sommet, les ministres de la Science du G7 se penchent principalement sur les thèmes du climat, de la santé et de la garantie de la liberté de recherche. La ministre fédérale allemande de la Recherche, Bettina Stark-Watzinger, a rencontré lundi ses homologues à Francfort-sur-le-Main. "La science et la recherche sont cruciales pour notre avenir : sans recherche, il n'y a pas de progrès ni d'innovations", a déclaré Bettina Stark-Watzinger. Les pays du G7 veulent également se pencher sur la pandémie du coronavirus. "En tant que G7, nous voulons soutenir et faire avancer la recherche internationale sur le post-Covid", a souligné la ministre fédérale allemande de la Recherche. Les résultats des consultations de Francfort seront résumés dans une déclaration finale commune. 

© www.deutschland.de