Ukraine orientale : l'Allemagne et la France font part de leur inquiétude

Heiko Maas , le ministre allemand des Affaires étrangères, appelle à « la transparence et à un accès total pour les observateurs de l'OSCE ».

Ostukraine: Deutschland und Frankreich besorgt
dpa

Kiev (dpa) - Après les nouvelles attaques meurtrières survenues dans l'est de l'Ukraine, Josep Borrell, le chef de la politique étrangère de l'UE, a assuré son soutien à l'Ukraine  dans le conflit qui l'oppose aux rebelles pro-russes. Après s'être entretenu au téléphone avec Dmitry Kuleba, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Josep Borrell a écrit dimanche soir qu'il observait avec une grande inquiétude les activités militaires menées par la Russie autour de l'Ukraine.

L'Allemagne et la France, qui se réunissent sous le « format Normandie » pour trouver une solution au conflit ukrainien, se sont dites « préoccupées par le nombre croissant de violations du cessez-le-feu » après une phase de stabilisation de la situation. « Nous suivons ce qui se passe de très près, en particulier les mouvements des troupes russes, et appelons les parties à faire preuve de retenue et à désamorcer immédiatement la situation », peut-on lire dans un communiqué commun des ministères allemand et français des Affaires étrangères.

« La façon frappante dont les fake news et les campagnes de désinformation dans les médias sociaux ont augmenté ces derniers jours fait grimper le risque de malentendus dangereux, ce qui rend la transparence et un accès total des observateurs de l'OSCE d'autant plus importants à présent », a déclaré Heiko Maas, le ministre allemand des Affaires étrangères (SPD), au quotidien allemand « Süddeutsche Zeitung ».

Source : dpa, traduction : deutschland.de