A Hollywood à 12 ans

Une petite fille à découvrir : Helena est l’enfant prodige du cinéma allemand. Elle est nommée pour le Golden Globe.

Helena Zengel a commencé à jouer à l’âge de 4 ans.
Helena Zengel a commencé à jouer à l’âge de 4 ans. dpa/pa

Elle n’est pas encore une adolescente et elle conquiert déjà Hollywood. A tout juste 12 ans, Helena Zengel a déjà réussi à percer comme actrice aux côtés de Tom Hanks. Dans le western « La Mission », elle joue une petite fille qui a grandi auprès des Indiens Kiowa et est ramenée dans la soit disant civilisation par Tom Hanks, alias Captain Kidd.

Le film « La Mission » est sorti en décembre 2020 dans les cinémas américains. Helena Zengel y joue aux côtés de Tom Hanks, lauréat d’un oscar.
Le film « La Mission » est sorti en décembre 2020 dans les cinémas américains.
Helena Zengel y joue aux côtés de Tom Hanks, lauréat d’un oscar.
dpa/pa

Des cours d’allemand pour Tom Hanks

Cette jeune comédienne ne connaissait même pas Tom Hanks avant le tournage. « C’est un adulte et il fait des films pour les adultes », dit-elle dans une interview. C’est pourquoi, au début, elle trouvait plus excitant de pouvoir monter un cheval que de jouer avec Tom Hanks. Car cette Berlinoise est passionnée d’équitation, montant de préférence sa jument islandaise Hekla.

Entre deux journées de tournage, Helena profitait du temps libre pour donner des connaissances de bases de l’allemand au lauréat d’un oscar : « Wo finde ich etwas zu essen? » (Où trouver quelque chose à manger ?), « Milchkaffee » (café au lait) et « Pflaumenkompott » (compote de prune) étaient au programme.

Nommée au Golden Globe 2021

La jeune artiste a débuté sa carrière de comédienne dès l’âge de 4 ans. « Une amie de ma maman a une agence de casting, j’y suis entrée et j’ai commencé par de petits rôles. Trois jours de tournage, rien d’important. Et puis ça a augmenté peu à peu », raconte Helena dans une interview à la radio.

En 2019, elle a obtenu le Prix du cinéma allemand comme meilleure interprète principale dans le drame « Benni ». Helena y joue de manière très convaincante une enfant de 9 ans agressive et imprévisible, sa mère et ses éducateurs sont dépassés. En 2021, elle est nommée au Golden Globe comme second rôle dans « La Mission ». Or Helena n’a encore jamais pris de cours de théâtre. « Je n’ai jamais appris explicitement à jouer. C’est venu tout naturellement. Et c’est ma passion », dit-elle.

Du skateboard à Berlin pendant le confinement

A côté du cinéma et de son amour de l’équitation, Helena joue du piano et fait beaucoup de sport. Elle a fait de la danse pendant six ans, pratique l’athlétisme et le patinage artistique. Pendant le confinement, elle a découvert le skateboard. « Je retrouve mes amis et on fait du skate dans le quartier, en gardant nos distances, évidemment. »

Personne ne peut prédire comment évoluera sa carrière, le magazine américain « Variety » a néanmoins placé Helena sur la liste des dix jeunes acteurs et actrices les plus prometteurs. Et elle est maintenant représentée par des agences internationales comme la Creative Artists Agency qui représente entre autres Julia Roberts et Emma Watson. La mère d’Helena, Anne Zengel, dit, sans rien dévoiler, que deux nouveaux projets sont à l’étude. L’avenir de ce jeune talent allemand reste donc palpitant.

© https://www.deutschland.de