La « Kinshasa Collection »

Le Goethe-Institut présente un projet de documentaire en ligne sur la métropole congolaise inspiratrice de tendances. 

Kinshasa Collection
Goethe-Institut

La métropole congolaise de Kinshasa est devenue la capitale des nouvelles tendances urbaines et est aussi appelée le « Paris d’Afrique ». Les gens y accordent beaucoup d’importance au style – dans toutes les couches de la population. Cela inclut de se faire remarquer au quotidien en arborant un design particulier. Les fashionistas congolaises aqffichent dans la rue davantage que leur sens de la mode : les couleurs éclatantes, les motifs originaux et les combinaisons pleines d’imagination sont aussi une nette prise de position politique. Elles bravent les images marquées par l’occident d’une Afrique pauvre, d’un continent secoué par les crises et les guerres.

La « China-Connection »

Kinshasa est devenue un pôle d’attraction pour les jeunes influenceurs, designers ainsi que les stylistes créatifs. Depuis que le Congo est l’un des plus importants partenaires commerciaux africains de la Chine, les textiles sont importés en quantités de plus en plus grandes ; les couturières congolaises perdent peu à peu leur emploi. Dans l’ombre des relations économiques, il existe parallèlement une course inventive pour trouver des niches génératrices de profit  : au niveau local par exemple, des petites et micro-entreprises travaillent avec des concepts commerciaux virtuels.   

La mode est ici un cadre où les identités aussi sont redéfinies.

Le projet « Kinshasa Collection », une coopération entre le Goethe-Institut et pong film, porte son attention sur les canaux de distribution mondiaux des textiles en prenant l’exemple de la métropole de la mode qu’est Kinshasa. Les voies commerciales relient la Chine et le Congo et vont jusqu’en Europe. Le film en cinq épisodes suit la trace du projet de l’apparition de nouvelles tendances, de niches et de modèles commerciaux à Kinshasa. La mode y est aussi un cadre universel au sein duquel non seulement les marchandises mais aussi les identités sont redéfinies. Avec une certaine ironie, le projet thématise la (re-)production occidentale d’images de l’Afrique et l’attitude occidentale vis-à-vis de la contrefaçon de marques. A partir du 28 juillet, toutes les deux semaines, un nouvel épisode sera diffusé en ligne sur www.kinshasa-collection.com (dans la langue d’origine avec des sous-titres en allemand, anglais et français).     

Défilé de mode en Allemagne

Parallèlement, une marque est lancée sous le label « Kinshasa Collection », avec la participation de stylistes allemands, congolais et chinois. Des stylistes et des influenceurs de Kinshasa et Berlin la développe à partir d’une mode déjà existante mais qu’ils combinent de nouvelle façon. La collection sera présentée à un défilé le 11 août dans la Haus der Kulturen der Welt (HKW) à Berlin.

© www.deutschland.de