L’art en extérieur

Pour découvrir l’art, il n’est pas nécessaire d’aller au musée – il y en a dans de nombreux endroits. Un petit voyage en Allemagne en 10 étapes.

Le « baiser » est l’œuvre d‘art la plus connue se rapportant à la division de l‘Allemagne.
Le « baiser » est l’œuvre d‘art la plus connue se rapportant à la division de l‘ dpa
  1. Berlin : « Le baiser » entre Leonid Brejnev et Erich Honecker de l’artiste russe Dimitri Wrubel est la peinture la plus connue de l‘East Side Gallery, le plus grand morceau restant du Mur de Berlin.
  2. Hanovre : Les « Trois Nanas - Caroline, Charlotte, Sophie » de l’artiste française Niki de Saint Phalle sur les rives de la Leine sont le motif de photos le plus populaire de la ville. Avec ses sculptures de femmes colorées et pleines de vie, elle a anticipé le mouvement féministe né dans les années 1970.
    .
    © dpa

     

  3. Münster :  Les « Giant Pool Balls » de l’artiste pop américain Claes Oldenburg se trouvent au bord du lac Aasee. Depuis 1977, la ville organise tous les dix ans l’exposition artistique internationale « Skulptur Projekte » .
    .
    © dpa

     

  4. Essen : La statue de 15 mètres de haut « Bramme pour la Ruhr » de l’artiste américain Richard Serra sur le plateau de la mine Schurenbach domine l’ancienne zone industrielle.
    .
    © dpa

     

  5. Oberhausen : La passerelle « Slinky Springs to Fame » de l’Allemand Tobias Rehberger enjambe le canal Rhin-Herne et relie le jardin impérial au parc sportif qui lui fait face.
    .
    © dpa

     

  6. Bonn : La sculpture en bronze « Large Two Forms » du sculpteur anglais Henry Moore se dresse devant l’ancienne chancellerie. Elle contraste fortement avec l’austérité de la façade.
    .
    © dpa

     

  7. Tholey : Les trois vitraux du chœur de l’église abbatiale Tholey en Sarre réalisés par Gerhard Richter, présentent des motifs abstraits. Richter lui-même les décrit comme sa dernière grande œuvre.
    .
    © dpa

     

  8. Francfort sur le Main :  Le « Hammering Man » haut de 21 mètres de l’américain Jonathan Borofsky se dresse à l’entrée de la ville, à côté de la tour de la foire. Cette œuvre d’art est considérée comme un symbole du travail et de la solidarité avec toutes les personnes qui travaillent.
    .
    © dpa

     

  9. Francfort sur le Main : Le monument « Ich-Denkmal » du satiriste allemand Hans Traxler se trouve dans le quartier d’Oberrad. Ce piédestal permet à chacun de s’autocélébrer en tant qu’artiste.
    .
    © dpa

     

© www.deutschland.de