« Entdecke DE » : vin et fleurs à Eltville

La série « Entdecke DE » nous emmène en voyage à travers l’Allemagne : cette fois nous allons faire les vendanges à Eltville dans le Rheingau.

Besuchenswert: Kloster Eberbach bei Eltville
dpa

Qui jouait le rôle principal dans le thriller inspiré du roman « Le Nom de la rose » d’Umberto Eco ? Sean Connery ?  C’est ça – en partie. Car, dans le film de Jean-Jacques Annaud, l’abbaye d’Eberbach dans le Rheingau jouait également un rôle qu’il ne faut pas sous-estimer. Cette ancienne abbaye cistercienne a servi en 1986 de toile de fond pour ce drame historique où se mêlent la foi et la superstition, l’amour et la mort. L’abbaye se trouve à proximité de la petite ville d’Eltville – qui aussi belle que passionnante.

L’abbaye d’Eberbach est un lieu de recueillement qui est plein de vie. On peut y écouter des concerts de musique classique ou du jazz. Les visiteurs perçoivent l’atmosphère mystique de ces lieux centenaires. Les responsables évoquent une « œuvre d’art totale faite d’histoire, d’architecture, de culture et de vin ». De vin ? Exactement ! La région est célèbre pour ses bons crus et l’abbaye fondée en 1136 par l’abbé Bernard de Clairvaux n’est pas en reste. Sur une surface de quelque 200 hectares poussent des ceps dont les raisins sont traités dans des installations modernes et les visiteurs peuvent goûter ces vins dans différents lieux idylliques. 

Le vin est certainement l’une des principales caractéristiques d’Eltville et de ses environs. La saison des vendanges se prête tout particulièrement à la découverte de la région. Toutefois Eltville a d’autres attraits – les roses par exemple. Cela n’a rien à voir avec Umberto Eco ; la « reine des fleurs » était déjà là avant qu’Eco écrive son roman et que l’équipe de tournage arrive à Eltville. Au début du XXe siècle la commune était déjà connue pour ses nombreuses variétés de roses. Aujourd’hui on en compte plus de 350 sortes dans les jardins et les parcs, ce qui a valu à Eltville le titre de « Ville de la rose » que l’Association allemande d’amateurs des roses (Verein deutscher Rosenfreunde) décerne à des lieux particulièrement fleuris.    

Depuis 2006, parmi les roses à Eltville, on retrouve celle qui porte le nom de « Johannes Gutenberg ». Ce célèbre parrain, inventeur de l’imprimerie à caractères mobiles, travaillait en réalité à Mayence. Toutefois Gutenberg, Johannes Gensfleisch de son vrai nom, a fait plusieurs séjours à Eltville, dans sa famille, lorsqu’il était enfant. En faisant des visites guidées, on retrouve des traces de la présence de Gutenberg à Eltville. 

www.eltville.de

www.rheingau.de

www.kloster-eberbach.de

© www.deutschland.de