Tuttlingen est présente dans le monde entier

Une petite ville allemande est un centre mondial de technologie médicale : dans une interview, le maire Michael Beck explique comment cela s’est fait.

Technologie médicale : une vis dorsale de Tuttlingen.
Technologie médicale : une vis dorsale de Tuttlingen. picture alliance / dpa

Monsieur Beck, vous êtes le maire d’une petite ville de 35 000 habitants. Elle s'appelle Tuttlingen et est un centre mondial ?
C’est - ni plus ni moins - le centre mondial de la technologie médicale. Et si vous parlez avec des médecins, d’où qu’ils viennent, ils vous le confirmeront. Partout, les produits de Tuttlingen sont utilisés pour le diagnostic ou les opérations, les implants de Tuttlingen sont insérés, une lampe de salle d'opération de Tuttlingen fournit de la lumière - que ce soit en Asie ou aux Etats-Unis, dans les Emirats arabes ou en Amérique du Sud. Notre malheur est peut-être que les bénéficiaires ont rarement l’occasion de voir nos produits car, à juste titre, ils sont le plus souvent sous anesthésie quand ils sont en contact direct avec eux. Si nous fabriquions des produits d’usage courant pour le consommateur et avions la même position sur le marché, tout le monde connaîtrait probablement Tuttlingen.

Partout, des diagnostics et des opérations se font avec des produits de Tuttlingen.

Michael Beck, maire de Tuttlingen

Comment un lieu devient-il un centre mondial ?
Le cluster de technologie médicale de Tuttlingen a connu une croissance historique. Cela a débuté avec la fonte du fer et les premières coutelleries ; la production industrielle d'instruments médicaux a commencé parallèlement aux débuts de la chirurgie moderne. Le grand essor a eu lieu après la Seconde Guerre mondiale lorsque de nombreuses entreprises ont été fondées à proximité du premier grand fabricant. L’évolution suivante est typiquement souabe :  des collaborateurs courageux et doués créent leur propre entreprise,  gravissent des échelons et, grâce à leurs connaissances, occupent rapidement des niches sur le marché ; quelques années plus tard, ils sont pourvoyeurs de nombreux emplois. Entre-temps, nous avons ici quelque 400 entreprises de ce secteur. Les emplois sont nombreux et bien rémunérés et même le Covid-19 n’y a pas changé grand chose. 

Michael Beck, maire Tuttlingen, centre mondial de technologie médicale.
Michael Beck, maire Tuttlingen, centre mondial de technologie médicale.

Tuttlingen a également une université ?
Depuis 2009, nous sommes le siège du campus universitaire de Tuttlingen – un  souhait de longue date de notre ville qui a été rendu possible grâce à l’engagement commun de la ville, du canton et de l’industrie locale. Ce n’est probablement pas une règle générale que les acteurs locaux supportent une part importante des coûts d'une université. Pendant des années, le manque de personnel qualifié était pour nous un problème grave. Depuis que nous formons nous-mêmes nos spécialistes, les entrepreneurs se plaignent beaucoup moins. Et, du fait des liens étroits avec l’industrie, les étudiants ont la plupart du temps l'assurance d'avoir un emploi. 

Tuttlingen est donc synonyme de technologie médicale ?
Certes, la technologie médicale est dominante, mais ce n'est pas tout – il y a aussi la construction mécanique, l‘automobile et les services. Tuttlingen est surtout un site qui a d'autres qualités - à commencer par les offres culturelles et récréatives jusqu’à son emplacement. La vallée du Haut-Danube est à notre porte et la Forêt Noire tout comme le lac de Constance sont à proximité.

 


Michael Beck (CDU) est depuis février 2004 le maire de la ville de Tuttlingen. En 2011 et 2019 ce juriste a été réélu à chaque fois pour huit ans.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: