Dix faits sur l’artisanat

En Allemagne l’artisanat est le secteur le plus important en matière de formation professionnelle – et est sans cesse à la recherches de talents. Des faits que vous devriez connaître.

En Allemagne l’artisanat moderne joue un rôle important.
En Allemagne l’artisanat moderne joue un rôle important. seventyfour - stock.adobe.com

Une grande variété d’emplois

Cela va du retoucheur en confection à la mécatronicienne pour deux roues : en Allemagne, les jeunes gens peuvent apprendre plus de 130 métiers artisanaux. On y trouve des métiers connus tels que celui de boulanger ou de maçon mais aussi des métiers plus inhabituels comme lapidaire ou facteur d’instruments à corde. 

Des employeurs intéressants

En 2018, on a compté 1.001.748 entreprises artisanales en Allemagne alors qu’il n’y en avait 250 000 de moins en 1998. L’artisanat est considéré comme un secteur d’avenir et offre de nombreuses possibilités d’avancement. Avec par exemple des formations complémentaires permettant d’obtenir un diplôme d’Etat en technique ou gestion d’entreprise – et bien sûr la possibilité de se mettre à son compte en tant que maître-artisan.     

Principal formateur

Plus d’un quart des apprentis en Allemagne apprennent un métier dans l’artisanat. C‘est plus que dans toute autre profession.

Opportunités pour débutants

Malgré le grand nombre d’avantages qu’elles offrent, les entreprises artisanales en Allemagne recherchent des jeunes : depuis 2009, le nombre de salariés est d’environ 5,5 millions bien que de nombreuses nouvelles entreprises aient été créées. En 2004, on comptait encore 5,8 millions de salariés. 

Recherche de talents

Les artisans sont très demandés. En juin 2019, l’Agence fédérale pour l’emploi annonçait 161 279 postes vacants dans l’artisanat. 

Les métiers les plus recherchés

En Allemagne, on manque d’artisans en particulier dans les secteurs suivants : mécatronique et électrique, construction automobile, plomberie et installation et second œuvre dans la construction.

Catégories professionnelles les plus importantes

38 pour cent des entreprises artisanales en Allemagne appartiennent au secteur de la finition (plomberie, fenêtres, peinture) 11 pour cent au secteur de la construction dont font partie les constructeurs de route, les maçons et les poseurs de chape. Un quart des entreprises artisanales se sont spécialisées dans les services.

Facteur économique croissant

En 2018, l’artisanat allemand a réalisé un chiffre d’affaires de quelque 612 milliards d’euros – chiffre qui a nettement augmenté au cours des dernières années : en 2004 il n’était encore que de 479 milliards d’euros.

Intéressant pour les femmes et pour les hommes

En Allemagne, dans l’artisanat, les femmes apprécient tout particulièrement les métiers de coiffeuse, opticienne, pâtissière et prothésiste dentaire. Les hommes apprennent le plus souvent les métiers suivants : mécatronicien automobile, électronicien ainsi que mécanicien des secteurs sanitaire, chauffage et climatisation. 

Succès à l’exportation

Quelque 50 000 entreprises artisanales allemandes vendent leurs produits et leurs services à l’étranger. Les principaux marchés se trouvent dans les pays européens voisins de l’Allemagne.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany?
Subscribe here: