Les excédents commerciaux sont-ils mauvais ?

L’Allemagne est performante à l’exportation mais consomme peu de produits venus de l’étranger. Il en résulte un excédent commercial. Les avantages et les inconvénients.

Les containeurs sont la monnaie du commerce mondial.
Les containeurs sont la monnaie du commerce mondial. ake1150/stock.adobe

L’Allemagne est fière de ses exportations. Elles témoignent de la grande qualité de ses produits et de la belle compétitivité de ses entreprises, garantissant l’emploi, la croissance et la prospérité. Mais l’Allemagne exporte depuis des années plus qu’elle n’importe. Cela crée des excédents commerciaux souvent critiqués à l’international – entre autres par les Etats-Unis.

Quel est le montant des exportations allemandes ?

En 2017, l’Allemagne a exporté des marchandises d’une valeur de 1.279 milliards d’euros et en a importées pour 1.034 milliard d’euros, soit un excédent commercial de près de 245 milliards d’euros. En 2017, l’un de ses plus grands partenaires commerciaux était les Etats-Unis. L’Allemagne y a exporté des marchandises d’une valeur de 111,5 milliards d’euros mais n’a acheté que pour 61,1 milliards d’euros de biens et services américains. L’Allemagne a donc un excédent commercial de plus de 50 milliards d’euros avec ce pays.

Comment s’expliquent les excédents commerciaux ?

Un fort excédent commercial a plusieurs causes. Dans le cas des Etats-Unis, la forte croissance économique a brièvement contribué à ce que la demande intérieure en biens d’exportation a été plus importante que la demande étrangère en produits américains. Il faut savoir que nombre de produits perçus en Allemagne comme typiquement américains, comme les jeans, les sodas, les smartphones ou les voitures, ne souvent pas produits aux Etats-Unis et ne sont donc pas pris en compte dans le bilan commercial. Deux facteurs ont en outre fortement influé sur l’excédent commercial allemand : la faiblesse de l’euro, favorisant les exportations, et la baisse du prix des matières premières qui a fait baisser le coût des importations en Allemagne.

La critique des excédents commerciaux allemands est-elle justifiée ?

Oui et non. Le gouvernement fédéral n’a aucune influence sur le cours de l’euro ou sur le prix des matières premières. Mais les économistes conseillent de donner des incitations pour accroître les investissements publics et privés et pour booster la demande intérieure avec un allègement des impôts. Cela ferait augmenter le pourcentage des importations et baisser l’excédent commercial. Car, à long terme, celui-ci mène à une dépendance envers la conjoncture mondiale, à l’instabilité du système financier international – et au protectionnisme des autres pays.

© www.deutschland.de