Pas une goutte à perdre

L’Allemagne est le champion d’Europe des économies d’eau et soutient des projets dans le monde entier pour protéger cette précieuse ressource. 

Précieuse : l’eau potable accessible à tous
Précieuse : l’eau potable accessible à tous dpa

Allemagne. Un précieux circuit : en Allemagne, plus de 96 % des eaux usées des ménages et des établissements publics aboutissent dans des stations d’épuration où elles sont retraitées. Aucun autre pays européen n’atteint ce pourcentage. L’usage des eaux usées est au cœur de la Semaine mondiale de l’eau du 27 août au 1er septembre à Stockholm.

Qu’est-ce que la Semaine mondiale de l’eau ?

Elle consiste à diffuser un « savoir sur l’eau » car l’eau potable est l’une des bases de notre existence. Depuis 1991, le Stockholm International Water Institute (SIWI) organise chaque année la World Water Week. C’est un forum unique en son genre permettant les échanges entre le monde scientifique, économique, politique et la société civile.

Quels sont les thèmes présentés par l’Allemagne ?

Nombre d’institutions et d’acteurs allemands sont présents à Stockholm : le ministère fédéral des Affaires étrangères, par exemple, qui soutient l’établissement d’un compendium sur les technologies d’assainissement, ou le Karlsruher Institut für Technologie (KIT) qui présente un jeu stratégique sur l’utilisation des eaux usées pour produire de l’énergie.

Pourquoi les eaux usées sont-elles au cœur de cette semaine ?

Les eaux usées menacent l’eau potable et, ainsi, la santé. Des représentants du ministère jordanien de l’Education, de l’aide norvégienne aux réfugiés et de la German Toilet Organization (GTO), entre autres, discutent de l’importance des interactions entre l’eau, les installations d’assainissement et l’hygiène, abrégées en WASH. L’organisation non-gouvernementale GTO est membre du réseau WASH allemand et œuvre à ce que le plus grand nombre possible de gens dans le monde aient accès à des toilettes propres et des systèmes d’eaux usées durables.

Quels sont les autres thèmes à l’ordre du jour ?

Un autre grand défi global est la pollution des eaux par les déchets en plastique. Pendant la Semaine mondiale de l’eau, la KfW Entwicklungsbank participe à une table ronde sur ce sujet. Elle a lancé le Blue Action Fund qui aide les ONG protégeant les océans et soutient la création de nouvelles zones protégées, la pêche durable et un tourisme non polluant. Elle subventionne une douzaine de projets jusqu’en 2019 avec au moins 20 millions d’euros.

Semaine mondiale de l’eau du 27 août au 1er septembre à Stockholm

Quick facts
96
pour cent

des eaux usées provenant des ménages et des établissements publics sont retraitées en Allemagne.

10.000
stations d’épuration

existent en Allemagne.

99
pour cent

de la population est reliée à l’approvisionnement public en eau.

123
litres d’eau potable

sont consommés par jour par chaque Allemand en 2017, soit 48 litres de moins qu’en 1963.

3.900
litres par jour et par habitant

C’est « l’empreinte eau » de l’Allemagne quand on compte l’eau consommée pour tous les produits.

70
pour cent

de l’eau potable allemande provient de sources et de nappes phréatiques.

19
ONG allemandes

sont membres du réseau WASH qui œuvre à l’accès à l’eau et aux installations d’assainissement dans le monde.