Des systèmes innovateurs pour l’utilisation et le stockage de l’électricité verte excédentaire

Mainova, fournisseur francfortois d’énergie, teste et exploite des systèmes innovateurs pour l’utilisation et le stockage de l’électricité verte excédentaire.

dpa/Karl-Josef Hildenbrand - Energy storage

L’objectif est clair : d’ici 2050, 80 pour cent de l’énergie nécessaire en Allemagne doit provenir de sources d’énergie renouvelables telles que le soleil ou le vent. Aujourd’hui, la proportion est de quelque 12 pour cent. Il reste donc d’énormes efforts à faire pour atteindre ce but ambitieux. Le défi ne concerne cependant pas la production puisque, aujourd’hui déjà, avec le soleil et le vent, les installations produisent plus d’énergie qu’il n’en faut. Le problème est de trouver une solution intelligente pour l’utilisation et le stockage.

Dans ces deux domaines, le fournisseur francfortois d’énergie est leader en matière de développement et offre des solutions innovantes. Une installation « Power-to-Heat » est déjà en service. Elle permet d’obtenir un chauffage urbain en utilisant l’électricité verte excédentaire dans une sorte  de chauffe-eau surdimensionné. On peut ainsi utiliser l’électricité produite en excédent, soulager le réseau et réduire l’émission de dioxyde de carbone. En été, l’installation couvre environ un tiers des besoins en chauffage de l’aéroport de Francfort.  

Le réseau gazier comme batterie du futur

Une installation « Power-to-Gas »  est encore en phase de test. Elle convertit l’électricité excédentaire produite par le vent et le soleil en hydrogène, par électrolyse, et le stocke provisoirement dans le réseau gazier. Actuellement, on cherche à savoir si cela serait rentable, par une étape supplémentaire, de transformer l’hydrogène en méthane et de l’injecter dans le réseau gazier. En cas de disponibilité réduite d’énergies renouvelables, le gaz vert peut être transformé dans des unités des cogénération en électricité et en chaleur avec une haute efficacité. Ainsi. Le réseau gazier pourrait devenir la batterie du futur.

www.mainova.de

© www.deutschland.de