Protéger les femmes et les rendre plus fortes

Les femmes sont fortement touchées par les conflits et les catastrophes - elles sont pourtant la clé du développement. Trois exemples d’aide apportée par l’Allemagne.

 

Aktion Deutschland hilft : engagement pour femmes dans le besoin
Aktion Deutschland hilft : engagement pour femmes dans le besoin www.aktion-deutschland-hilft.de

Mères avec des enfants handicapés en Uganda

En Uganda, un handicap est souvent considéré comme un stigmate. C’est pourquoi de nombreuses femmes, après la naissance d’un enfant handicapé, sont abandonnées par leurs maris et exclues de la vie sociale. Afin de leur donner une perspective d’avenir, l’organisation Malteser International soutient le groupe d’entraide Suubi Lyaffe (« notre espoir ») dans la capitale Kampala. Les enfants handicapés reçoivent une aide individuelle et sont soignés. Leurs mères s’organisent entre elles pour garder les enfants et peuvent suivre une formation professionnelle pendant leur temps libre.  

Dans un pays où il n’y a presque aucune aide pour les personnes handicapées, le projet sert à la protection des femmes et à l’inclusion des enfants handicapés.  

Formation pour les femmes roms en Serbie

La plus grande minorité en Europe est celle des Roms, qui sont exclus dans de nombreux pays. Les femmes roms (Romja) sont doublement discriminées. Comme la plupart d’entre elles n’ont fréquenté que l’école primaire, elles sont obligées de travailler dans des conditions précaires. C’est pourquoi le Service allemand de solidarité internationale (SODI) dont le siège est à Berlin, s’engage en faveur de leur formation dans la ville serbe de Požarevac. SODI permet que, dans plusieurs centres de quartier, des Romja ayant fait des études donnent des informations sur les possibilités de formation et apportent une aide pour la recherche d’un emploi. Elles sont un exemple attestant qu’il est possible de sortir du cercle vicieux de la discrimination et de la pauvreté.

Hygiène pour femmes réfugiées au Bangladesh

Le Bangladesh accueille le plus grand camp de réfugiés au monde. 900 000 Rohingyas ont fuit le Myanmar pour échapper à la violence et la poursuite ; plus de 70 pour cent d’entre eux sont des femmes et des enfants. Pour les protéger des violences sexuelles et physiques, l’organisation Care Deutschland a installé sept espaces de protection pour femmes et adolescentes à Potibonia dans le sud du Bangladesh. Elles peuvent aussi y recevoir des soins médicaux et psychosociaux.

De plus, l’organisation humanitaire exploite des centres médicaux et sanitaires, forment des instructeur, hommes et femmes, en matière d’hygiène et met à disposition des paquets contenant des articles d’hygiène.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany?
Subscribe here: