Aider à la démocratieHelferin der Demokratie

Steffi Schmitt est assesseur lors des élections au Bundestag. Sa responsabilité est grande car de petites erreurs peuvent avoir de lourdes conséquences.

Wahlhelferin
dpa

« C’est la troisième fois cette année que je suis assesseur. Il y a deux ans, j’ai aidé lors des élections municipales à Bonn, puis lors des élections à la Diète du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie.

La première fois, j’étais assez nerveuse parce que j’ai une grande responsabilité en tant que secrétaire. Etant membre du conseil électoral, je dois veiller à ce qu’il n’y ait aucune erreur et aucune manipulation. Je dois vérifier la carte d’identité de chaque électeur et la comparer à la liste électorale, et tracer un trait pour chaque personne qui rentre dans le bureau de vote. Cette liste doit être faire avec soin car il y a une irrégularité si l’on a de plus de voix que de traits.

Steffi Schmitt est assesseur lors des élections au Bundestag
Steffi Schmitt est assesseur lors des élections au Bundestag privat

Les élections pour lesquelles j’ai été assesseur se sont déroulées de manière très variable. Les élections municipales, au cours desquelles on élisait les personnes devant occuper des fonctions officielles, étaient très calmes, la participation était faible. Lors des élections à la Diète du Land, c’était très différent, l’affluence était élevée dans le bureau de vote. Je pense que la participation sera également très élevée pour les élections au  Bundestag.

 Je pense que la participation électorale sera très élevée

Steffi Schmitt, assesseur

Les élections pour lesquelles j’ai été assesseur se sont déroulées de manière très variable. Les élections municipales, au cours desquelles on élisait les personnes devant occuper des fonctions officielles, étaient très calmes, la participation était faible. Lors des élections à la Diète du Land, c’était très différent, l’affluence était élevée dans le bureau de vote. Je pense que la participation sera également très élevée pour les élections au  Bundestag.

 

Les assesseurs travaillent en deux postes. Après la fermeture des bureaux de vote à 18 h, tous se retrouvent pour le décompte des voix. Le président du conseil électoral est chargé du bon déroulement du décomptage. Normalement, il nous faut environ deux heures avant de pouvoir transmettre le résultat à l’agence électorale. Cela peut devenir stressant car nous voulons décompter rapidement mais sans faire d’erreur. Il faut tout recommencer si, à la fin, le nombre de voix ne correspond pas au nombre d’électeurs présents dans le bureau de vote.

Le scrutin est secret en Allemagne

La plupart des électeurs savent exactement comment le vote se déroule. Il y a quelquefois des problèmes lorsque les parents veulent emmener leurs enfants dans l’isoloir. Je comprends qu’ils veuillent leur expliquer comment on vote et comment la démocratie fonctionne en Allemagne. Mais les enfants qui savent lire ne peuvent pas entrer dans l’isoloir car le scrutin est secret en Allemagne. Nous donnons alors aux parents un bulletin de vote invalidé avec lequel ils peuvent montrer comment le vote fonctionne à leurs enfants.

Protocole: Isabelle Mittermeier

© www.deutschland.de