L’initiative citoyenne Pulse of Europe

L’initiative citoyenne Pulse of Europe se mobilise en faveur de la Communauté européenne. Les gens descendent dans la rue dans quelque vingt villes et leur nombre augmente sans cesse.

Tim Wegner - Pulse of Europe

Allemagne. Depuis le début 2017, leurs visages gaiement maquillés en jaune et bleu apparaissent tous les dimanches dans les rues allemandes. Ce sont les participants à Pulse of Europe qui défendent l’idée européenne et se peignent souvent le drapeau européen sur le visage. Ils protestent contre les actions nationalistes isolées dans la Communauté européenne, critiquent le vote en faveur du Brexit et la politique des partis populistes de droite en Europe. 

Ne pas attendre

Le cœur de l’Europe a été affaibli par ces radicalisations politique, mais Pulse of Europe ne veut pas attendre jusqu’à ce que ses battements s’arrêtent. C’est pourquoi l’initiative demande à faire immédiatement revivre l’idée européenne. « Les élections présidentielles se déroulent le 23 avril 2017 en France et, à l’automne 2017, ce sont les élections au Bundestag en Allemagne. Nous voulons contribuer à ce qu’après, il y ait encore une Europe unie et démocratique », disent les initiateurs sur leur site Web.

Une belle affluence

Ils peuvent se réjouir d’une belle affluence à leurs manifestations. Elles commencèrent à Francfort-sur-le-Main, où le mouvement a été fondé en janvier 2017 par l‘avocat Daniel Röder, avec 200 participants. En mars 2017, plus de 1.500 Européens y défilaient régulièrement. Ils se retrouvent tous les dimanches à 14 h pour manifester en faveur de ces valeurs européennes que sont le respect des droits de l’homme, l’Etat de droit, la liberté de penser et d’agir, la tolérance et le respect. Les partisans se mobilisent aussi à Hambourg, Berlin, Stuttgart, Celle, Passau, Halle, Erfurt, tout comme dans des villes européennes comme Paris, Bruxelles et Amsterdam. Pulse of Europe est aussi en contact avec des villes en Autriche, au Portugal et en Grande-Bretagne.

« L’Ode à la joie »

Ce mouvement européen réunit des gens de toutes origines et de toutes les classes sociales, par-delà les appartenance politiques ou religieuses ; leurs manifestations se terminent parfois en chantant en plusieurs langues l’hymne européen, « L’Ode à la joie ».

© www.deutschland.de