La République fédérale d’Allemagne a 65 ans

Le 23 mai 1949 marque la naissance de la République fédérale d’Allemagne.

picture-alliance/dpa - Parliamentary Council

La Loi fondamentale fut proclamée le 23 mai 1949 et entrait en vigueur le lendemain, posant les fondements de la démocratie parlementaire en République fédérale d’Allemagne. Les couleurs noir, rouge et or, symbolisant une tradition démocratique depuis l’époque du « Vormärz » (milieu du XIXe siècle), devinrent les couleurs du drapeau fédéral. La voie était libre pour organiser les premières élections au Bundestag le 14 août 1949. Dans la partie occidentale de l’Allemagne d’après-guerre, des élections avaient déjà eu lieu pour les Diètes des Bundesländer ainsi que pour les conseils municipaux dans les villes et les villages. Les électeurs étaient maintenant appelés dans tout le pays à élire un nouveau Parlement de 420 députés, dont dix députés de Berlin-Ouest. Avec 78,5 %, le taux de participation était très élevé et fut compris à l’époque comme l’approbation de la Loi fondamentale par les électeurs, celle-ci n’ayant jusque-là été soumise qu’au vote des Landtage.

 

Le premier chancelier s’appelle Konrad Adenauer

 

Avec 31 % des voix, les conservateurs de la CDU/CSU forment le groupe parlementaire le plus important au Bundestag ; l’ancien maire de Cologne Konrad Adenauer est élu premier chancelier de la RFA. Il avait auparavant présidé le Conseil parlementaire au sein duquel les pères et les mères de la Loi fondamentale avaient posé les bases de ce nouvel Etat. Le social-démocrate Kurt Schumacher devint président du groupe parlementaire du SPD, dirigeant ainsi le parti d’opposition le plus important au Parlement. Le SPD avait obtenu 29,2 % des voix aux élections.

 

Au cours des premières années, le Bundestag adopta nombre de lois qui s’avérèrent déterminantes pour le régime et l’évolution politique de la jeune République fédérale. Le chancelier Adenauer, qui gouverna le pays jusqu‘en 1963, poursuivait une politique d’ancrage à l’Ouest tout en maintenant l’objectif d’une réunification du pays. Dans la zone d’occupation soviétique, Moscou avait imposé la création de la République démocratique allemande (RDA). Le 7 octobre 1949, la partition de l’Allemagne en deux Etats fut scellée lorsque le cofondateur du SED Wilhelm Pieck proclama le nouvel Etat est-allemand, la RDA, à Berlin-Est. La réunification de l’Allemagne d’après-guerre était ainsi remise à beaucoup plus tard.

 

Proclamation de la Loi fondamentale le 23 mai 1949

 

www.bundestag.de

 

© www.deutschland.de