Les arguments des opposants au G20

La rencontre du G20 à Hambourg attire la critique et les protestations de nombreuses personnes. Qui sont les opposants au G20 et quelles sont leurs revendications ?

dpa - G20 summit

Allemagne. Le sommet du G20 à Hambourg les 7 et 8 juillet – et le G20 dans son ensemble – ne font pas l’unanimité en Allemagne. Nombreux sont les débats pour savoir si les chefs d’Etat et de gouvernement des principaux pays industrialisés et émergents peuvent apporter les bonnes solutions aux défis mondiaux les plus urgents. Trois questions et réponses sur la critique du sommet du G20.

Qui sont les opposants ?

De nombreux groupes expriment des doutes sur le G20 et participent aux protestions avant et pendant le sommet. Les militants radicaux, qui étaient par exemple intervenus auparavant sur des lignes ferroviaires, sont en minorité. La « G20 Protestwelle » constitue la plus grande communauté de manifestants. Elle est soutenue par 15 organisations, dont Greenpeace, Oxfam Deutschland et la Fédération Nord des syndicats allemands. Des partis politiques soutiennent également cette « vague de protestation », par exemple Bündnis 90/Die Grünen et la fédération de la gauche de Hambourg.      

Quels sont leurs arguments ?

Les raisons de cet engagement sont aussi diverses que les opposants eux-mêmes. Les membres de la « vague de protestation » se sont mis d’accord sur quatre éléments essentiels :

  1. Commerce mondial équitable : selon les opposants, le G20 renforcerait le pouvoir des grands groupes au lieu de le limiter. Des accords tels que CETA et TTIP font également l’objet de critiques.

  2. Energies renouvelables : le G20 ne lutterait pas suffisamment contre le changement climatique, par exemple par un net développement d’énergies renouvelables.

  3. Justice sociale : le G20 devrait lutter davantage dans le monde entier contre l’injustice sociale responsable également du fait que des personne fuient leur patrie et mettent leur vie en danger.

  4. Davantage de démocratie : face à une dérive autoritaire et à un avancement d’un populisme de droite dans certains Etats du G20, il convient, selon les opposants, d’avoir davantage de démocratie. Ils soulignent d’ailleurs approuver l’échange international au sujet des défis mondiaux.  

Que prévoient les opposants au G20 ?

Les opposants se sont déjà fait remarquer début juillet par une grande manifestation. Adaptée à la ville de Hambourg, il y a eu une grande manifestation à partir de bateaux ; c’est sur l’eau que les manifestants ont fait part de leurs exigences. Lors du sommet, les opposants veulent distribuer aux observateurs des informations critiques sur le G20 et sa politique.

© www.deutschland.de