Les positions des différents partis

L’économie, l’Union européenne, l’immigration, la politique étrangère – les positions que les partis défendent dans ces quatre domaines.

Quel parti défend quoi ? Un bref aperçu.
Quel parti défend quoi ? Un bref aperçu. dpa

Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU)

L’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU) a donné son premier chancelier à la République fédérale avec Konrad Adenauer. Parti populaire, la CDU profondément marqué l’orientation politique du pays depuis sa création en 1945. Avec l’Union chrétienne-sociale (CSU) en Bavière, son parti frère, la CDU forme traditionnellement un même groupe parlementaire au Bundestag. La chancelière actuelle, Angela Merkel, est membre de la CDU.

Positions de la CDU/CSU lors des élections au Bundestag de 2017

La devise de son programme électoral est « Pour une Allemagne où il fait bon vivre ». Il met l’accent sur l’économie, le travail et la famille.

  • Travail : plein emploi d’ici à 2025, flexibilisation du temps de travail, renforcement de la formation en alternance et de la formation continue, promotion du travail indépendant.
  • UE : renforcer le marché unique européen et la zone euro, créer une union de défense européenne pour étendre la protection des frontières extérieures de l’UE, réformer le système d’asile européen, intensifier les échanges d’informations entre les organes de sécurité.
  • Politique étrangère : conclusion d’accords commerciaux internationaux et lutte contre l’isolationnisme.
  • Migrations et intégration : conclure des accords sur les migrants avec les pays africains, soutenir et stimuler les migrants en Allemagne, reconduire les migrants aux frontières en cas d’absence de volonté de s’intégrer, réguler l’immigration de personnel qualifié avec une nouvelle loi.

www.cdu.de

 

Parti social-démocrate d‘Allemagne (SPD)

L’histoire du mouvement ouvrier allemand et, ainsi, du Parti social-démocrate d‘Allemagne (SPD) remonte à la révolution démocratique de 1848. Le SPD a pris son nom actuel en 1890. C’est l’un des deux grands partis populaires allemands, il œuvre à une société libre, équitable et solidaire.

Positions du SPD lors des élections au Bundestag de 2017

Le programme électoral « L’heure est à plus de justice » est centré sur le travail et la justice sociale et met l’accent sur la politique européenne.

  • Travail  : des contrats de travail à durée indéterminée avec des salaires fixés par convention collective, renforcement des droits des salariés, droit de revenir au travail à temps complet après le temps partiel, parité des salaires entre hommes et femmes pour un même travail, soutien aux start-ups, aux artisans et aux P.M.E., investir dans l’infrastructure et la numérisation, moderniser les écoles professionnelles.
  • Migrations et intégration : lutter contre les causes de l’émigration dans les pays d’origine des migrants, protéger les frontières extérieures de l’Europe, répartir équitablement les réfugiés au sein de l’UE, mieux intégrer les personnes obtenant l’asile et reconduire aux frontières les personnes ne l’ayant pas obtenu, réguler avec un système de points l’immigration de la main d’œuvre qualifiée et fixer chaque année un quota d’immigrants, conserver la double nationalité.
  • UE : élargir les compétences du Parlement européen, mettre sur pied un gouvernement économique pour la zone euro, investir dans l’infrastructure des transports, dans un Internet rapide et dans l’éducation, imposer les entreprises dans le pays où elles réalisent leurs bénéfices, créer un corps civil européen pour la paix, fonder une union européenne de défense.
  • Politique étrangère :  renforcer la prévention des crises et des conflits, limiter l’exportation d’armements.

www.spd.de

 

ALLIANCE 90/LES VERTS

Existant à l’Ouest depuis 1980, à l’Est depuis 1990, réuni depuis 1992 : le parti ALLIANCE 90/LES VERTS est issu de mouvements ouest-allemands de protection de la nature et de groupes d’opposants au régime dans une RDA en cours de dissolution. Le parti est dans l’opposition depuis les élections au Bundestag de 2013.

Positions des VERTS lors des élections au Bundestag de 2017

Les Verts font campagne avec un plan en dix points. Leurs grands thèmes sont la protection du climat et de l’environnement, la durabilité, la diversité sociétale et la justice sociale.

  • Protection du climat : sortir de l’énergie fossile, produire de l’électricité uniquement avec des sources d’énergie renouvelables d’ici à 2030, ne plus immatriculer que des voitures sans gaz d’échappement à partir de 2030.
  • Travail : parité des salaires entre hommes et femmes pour un même travail, droit de revenir au travail à temps complet après le temps partiel, quota de 50 % de femmes dans les postes de direction, modèles de temps de travail souples.
  • UE : investir dans l’emploi et la protection de l’environnement, endiguer le nationalisme et le populisme.
  • Politique étrangère : cesser l’exportation d’armes et d’armements, consacrer plus d’argent à l’aide humanitaire au lieu d’augmenter le budget de la défense.
  • Migrations et intégration : accorder le droit d’asile sans plafond limite, accélérer la procédure d’asile, ne pas refouler les demandeurs d’asile refusés dans des zones en crise, permettre le regroupement familial aux personnes ayant obtenu l’asile, promouvoir l‘intégration, accorder la nationalité allemande à tous les enfants nés en Allemagne.

www.gruene.de

 

LA GAUCHE

LA GAUCHE a été fondée le 16 juin 2007, issue de l’ancien parti d’Etat de la RDA et du parti Travail et justice – L’alternative électorale (WASG). Elle prône un « socialisme démocratique ».

Positions de la Gauche lors des élections au Bundestag de 2017

Le programme électoral de la Gauche est placé sous le slogan « Social. Justice. Paix. Pour tous ». Ses grands thèmes sont la justice sociale et la lutte contre la pauvreté.

  • Travail  : augmentation du salaire minimum légal à 12 € de l’heure, limitation de la durée hebdomadaire du travail à 30 heures, suppression du travail intérimaire, garantie d’un salaire égal pour un travail de valeur égale, renforcement des conventions collectives et des syndicats.
  • UE : allègement de la dette grecque, arrêt des accords de libre-échange comme le TTIP, le TISA et le CETA.
  • Migrations et intégration : créer des filières sures pour fuir un pays, combattre les causes de l’émigration avec plus d’aide au développement et un commerce global équitable, garantir un droit de séjour aux réfugiés.
  • Politique étrangère : pas de mission de soldats allemands à l’étranger, interdiction d’exporter des armes, baisse des dépenses militaires.

www.die-linke.de

 

Parti démocratique et libre (FDP)

Le FDP est né en 1948 de la réunion de partis défendant le libéralisme. Il a été représenté au Bundestag de 1949 à 2013 sans discontinuer et plusieurs fois partenaire junior d’un gouvernement de coalition. Le FDP se situe au centre de l’éventail politique et défend une économie de marché sociale et libérale.

Positions du FDP lors des élections au Bundestag de 2017

« Réfléchissons différemment » est le slogan du programme électoral avec lequel le FDP veut à nouveau entrer au Bundestag. Ses grands thèmes sont l’éducation, la numérisation et le système fiscal.

  • Travail  : réduire la régulation étatique de l’économie, préserver la flexibilité du marché de l’emploi par le travail intérimaire, les contrats de travail à durée déterminé et différents modèles de temps de travail. La durée hebdomadaire de travail devrait pouvoir être relevée pour atteindre 48 heures, les magasins devraient pouvoir ouvrir le dimanche ; parvenir sans quota à l’égalité des chances pour les femmes pour les postes de direction, pas de limite d’âge pour passer à la retraite.
  • UE : un ministre des Affaires extérieures commun, création d’une protection européenne des frontières et d’une armée européenne, amélioration de la cohésion par la transparence et des réformes.
  • Politique étrangère : un engagement plus marqué de l’Allemagne dans la politique internationale.
  • Migrations et intégration : réguler l’immigration de la main d’œuvre qualifiée avec un système de points, conserver la double nationalité.

www.fdp.de

 

Alternative pour l’Allemagne (AfD)

Le parti AfD a été créé en 2013 avec une orientation eurosceptique et libérale de droite. En 2015, l’aile défendant le libéralisme économique a fait sécession. L’AfD est désormais considéré comme un parti populiste de droite.

Positions de l’AfD lors des élections au Bundestag de 2017

  • Politique : introduction de consultations populaires sur le modèle suisse, élection directe du président fédéral, limitation du mandat du chancelier fédéral à deux périodes législatives.
  • Travail : conserver le salaire minimum et limiter le travail intérimaire avec un plafond légal.
  • UE : sortir de l’union monétaire et de l’euro et réintroduire le deutsche mark, renforcer la souveraineté nationale au sein de l’UE ou sortir de l’UE, pas de missions de l’armée allemande à l’étranger, arrêter les accords de libre-échange comme le TTIP ou le CETA.
  • Politique étrangère : orienter la politique de développement sur les intérêts économiques et de sécurité allemands.
  • Migrations et intégration : fermeture des frontières allemandes, ne laisser entrer que des migrants qualifiés au lieu d’accorder le droit d’asile à toutes les victimes de persécutions, renvoyer les personnes ayant obtenu l’asile dans leur pays lorsque la crise est résolue dans le pays d’origine, pas de regroupement familial, suppression de la double nationalité.

www.afd.de

© www.deutschland.de