Les élèves des écoles allemandes à l’étranger

Dans le monde entier il existe entre-temps un vaste réseau d’anciens élèves d’écoles allemandes à l’étranger. Quelques exemples éminents.

picture-alliance/dpa - Rolando Villazón
picture-alliance/dpa - Rolando Villazón picture-alliance/dpa - Rolando Villazón

Patricia Espinosa Cantellano

La diplomate et politicienne mexicaine, née en 1958, est un exemple de la manière dont les écoles allemandes établissent des bases menant au succès et créent des liens étroits avec l’Allemagne. Les parents de Patricia Espinosa Cantellanos qui faisaient partie de la classe moyenne mexicaine ont envoyé leur fille à l’école allemande Alexander von Humbolt à Mexico City. Ses bonnes connaissances de l’allemand lui ont permis de faire un échange scolaire dans le nord de l’Allemagne. Ses études terminées, Patricia Espinosa Cantellano a débuté sa carrière. À partir de 2006, elle a été la ministre des Affaires étrangères du Mexique pendant six ans. Depuis 2013, elle représente (à nouveau) son pays en tant qu’ambassadrice à Berlin.    

 

Rolando Villazón

Le chanteur d’opéra, né en 1972, célèbre dans le monde entier, a également fréquenté le Colegio Alemán Alexander von Humboldt dans la capitale mexicaine, quelques années après Patricia Espinosa Cantellano. Ce ténor franco-mexicain parle très bien l’allemand et se produit souvent au Staatsoper Berlin et sur d’autres scènes allemandes.

 

Ilija Trojanow

« Le collectionneur de mondes » est le titre de l’un de ses ouvrages primés. Cet auteur, traducteur, éditeur est lui même l’incarnation d’un « collectionneur de mondes ». Né en 1965 en Bulgarie, il a fui avec ses parents en Allemagne, peu avant d’être scolarisé. En 1972, la famille a émigré au Kenya. Il a fréquenté l’école allemande de la capitale Nairobi et y a passé l’examen allemand de fin d’études secondaires, l’« Abitur ». Plus tard Trojanow a vécu, entre autres, à Paris, Munich, Bombay, au Cap et à Vienne.

 

La reine Silvia de Suède

Lorsque la reine Silvia de Suède s’appelait encore Sommerlath  et vivait avec sa famille dans le pays de sa mère, le Brésil, elle fréquentait le Colégio Visconde de Porto Seguro à São Paulo. Aujourd’hui, avec quelque 10 000 élèves, c’est la plus grande école allemande à l’étranger. 

 

Santiago Vega

Le skieur de 17 ans a participé aux Jeux paralympiques d’hiver de 2014 à Sotchi. Ce Chilien fréquente l’école allemande de Santiago. Ses parents décrivent ainsi la raison de la joie de vivre et du succès de leur fils : « Santiago porte une prothèse de la jambe et sa main n’est pas normale. Rien d’autre ne le diffère des autres enfants. S’il va si bien, c’est grâce à tous ceux qui l’ont toujours traité affectueusement sans jamais souligner sa différence : son école, ses amis, ses professeurs, ses camarades de classe et leur famille. »

 

Congrès mondial des écoles allemandes à l’étranger sous la devise de « Bildung weltweit. Chancen weltweit. » (éducation et opportunités dans le monde entier) du 4 au 7 juin à Berlin

 

www.auslandsschulnetz.de

 

www.auslandsschulwesen.de

 

www.pasch-net.de

 

www.weltkongress2014.de

 

© www.deutschland.de