Des pionniers des sciences naturelles

Les prix Nobel 2021 de physique et de chimie  : un  portrait des chercheurs allemands Klaus Hasselmann et Benjamin List.

Klaus Hasselmann et Benjamin List,  lauréats du prix Nobel 2021
Klaus Hasselmann et Benjamin List, lauréats du prix Nobel 2021 picture alliance/dpa

Prix Nobel de physique 2021 : Klaus Hasselmann, visionnaire de la recherche sur le climat

La météo est un système chaotique. Ce n'est pas seulement le cas pour des événements extrêmes tels que des tempêtes ou des pluies diluviennes mais en général. Le chercheur allemand Klaus Hasselmann analyse ce chaos depuis déjà plusieurs décennies et a ainsi largement contribué à notre compréhension des catastrophes climatiques.

Tout comme l’Américain Syukuro Manabe et l'Italien Giorgio Parisi, Hasselmann reçoit le prix Nobel de physique 2021 pour ses travaux sur les phénomènes chaotiques et apparemment aléatoires. Né à Hambourg et longtemps directeur de l'Institut Max Planck de météorologie dans sa ville natale, Hasselmann a démontré dès les années 1970 que les modèles climatiques pouvaient être fiables même lorsque le temps est extrêmement changeant. L’Académie royale des sciences de Suède illustre la performance de Hasselmann par cette image : un chien en laisse peut bien zigzaguer en avançant, il reste en relation avec la personne qui se promène avec lui – et le temps reste en relation avec le climat, en dépit de toutes les fluctuations. La prouesse de Hasselmann a consisté en un modèle climatique stochastique qui a traduit les fluctuations en déclarations fiables.    

Klaus Hasselmann a très tôt mis en garde contre le changement climatique
Klaus Hasselmann a très tôt mis en garde contre le changement climatique picture alliance/dpa

Hasselmann a également prouvé l’influence de l'homme sur le climat et a par exemple, dès 1988, averti « que dans 30 à 100 ans, selon la quantité de combustibles fossiles que nous consommerons,  nous serons confrontés à un changement climatique très important. Les zones climatiques vont se déplacer et les précipitations seront réparties différemment. On ne pourra plus alors parler de résultats aléatoires. »

Prix Nobel de chimie 2021 : Benjamin List, constructeur de molécules

Les catalyseurs ont un rôle déterminant : pour réduire les polluants sur les voitures, mais aussi surtout dans la recherche chimique. Pendant longtemps, dans ce domaine, on s’est limité à deux types de catalyseurs : les métaux et les enzymes. Puis l'Allemand Benjamin List et l’Ecossais David MacMillan sont arrivés et, en 2020, indépendamment l’un de l’autre, ont fait une percée sensationnelle.

Benjamin List, tout comme MacMillan, n'avait qu'une trentaine d'années lorsqu'il a fait cette grande découverte. Au Scripps Research Institute américain à La Jolla, List a découvert que l’acide aminé proline pouvait accélérer énormément les réactions chimiques en tant que catalyseur particulièrement efficace. Cette molécule permet de travailler de manière simple et peu coûteuse – et elle est écologique. List et MacMillan sont devenus les pères de l’« organocatalyse » qui a permis de faire avancer considérablement la recherche pharmaceutique et de rendre la chimie davantage respectueuse de l’environnement.

Benjamin List célèbre le prix Nobel avec des collaborateurs
Benjamin List célèbre le prix Nobel avec des collaborateurs picture alliance/dpa

Benjamin List est revenu en Allemagne en 2003 et travaille depuis lors à l’Institut Max Planck de recherche sur le charbon ; depuis 2004, il est en outre professeur honoraire à l’université de Cologne. Avec son équipe de recherche, il poursuit le développement de la « réaction chimique parfaite » qui ne nécessite ni solvants toxiques ni températures extrêmes.